Santé : attention aux poux

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 04/09/2014Durée : 00h50

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

En France, un sujet qui préoccupe des millions de familles, le pou ! Une toute petite bête qui a profité des vacances pour proliférer. Dès les 1ers jours d'école, la chasse est lancée. Les parents sont prêts à dégainer les produits répulsifs au moindre doute.

Le pou passe à l'attaque pendant les vacances, quand on est moins vigilant, et se propage à la rentrée.

Ça gratte.

En revenant de vacances, oui, ils en ont eus. J'ai fais 3 traitements, j'ai acheté le shampoing, un peigne. Ça a été éradiqué assez vite.

Les ventes de traitement anti-poux explosent depuis la mi-août, les zones en rouge ici. Au début du siècle, on rasait les enfants. Dans les années 70, on préfère l'artillerie chimique. Ces insecticides sont souvent agressifs. Et depuis quelques années, de moins en moins efficaces.

A force d'avoir été au contact d'insecticides, notamment présents dans les shampooings, ils ont adopté des stratégies de défense. Ils ont muté génétiquement pour résister aux insecticides.

D'autres méthodes sont employées, dont certaines écologiques.

On a un remède, la lavande. Et en prévention et en soin.

Ça sent bon et ça évite que j'ai des poux.

Les huiles essentielles peuvent être efficaces. Mais l'avis d'un expert est nécessaire. D'autres traitements sont proposés, comme ces nouveaux gels.

Ça englobe le pou, obstrue ses pores, et il meurt.

Mais les poux et leurs lentes se répandent partout.

Il faut laver les vêtements à 60 degrés, aérer literie et oreillers. Ces derniers, on peut les mettre dans un sac plastique et au congélateur une journée.

Mais le problème principal des épidémies, c'est qu'il faudrait traiter simultanément tout l'entourage des enfants touchés Cela coûte environ 20 E par personne non remboursé.

Le JT
Les autres sujets du JT