Sacs plastiques : limiter la consommation

a revoir

Présenté parElise Lucet

Diffusé le 06/11/2013Durée : 00h49

Ce direct est terminé et sera disponible en rattrapage dans quelques minutes.

On les attrape en une seconde à la caisse, mais ils mettent des siècles à disparaître, pour les plus polluants. Les sacs plastique dégradent l'environnement et Bruxelles part en guerre contre leur utilisation abusive. Où en est la France.

Des sacs plastique, le monde en produit 20.000 en quelques secondes. Chaque Français en utilise 90 par an. En dix ans, c'était dix fois plus. Plusieurs enseignes de la grande distribution les ont supprimés au profit du sac réutilisable, et ça marche.

J'ai tout ce qu'il faut! Je prends toujours mon petit sac "au cas où".

J'ai toujours un petit sac en non-tissé dans mon sac à main.

Aujourd'hui, 80 % des gens privilégient ces grands cabas. Restent chez les petits commerçants ces sacs à usage unique. En janvier ils seront taxés 6 centimes l'unité.

Ça incitera les gens à avoir toujours leur propre sac.

Un sac plastique met entre 100 et 400 ans a se dégrader dans la nature notamment dans la mer. Plus de 50 % des déchets sont des plastiques. Chaque année, 100.000 animaux marins, comme les tortues, meurent emprisonnés dans ces sacs, ou après les avoir ingérés. Mais ce n'est pas tout.

Les sacs plastique contiennent des produits chimiques dangereux, comme les phtalates et les bisphénols. Ce sont des mimétiques des hormones féminines. Ils perturbent la reproduction des espèces. Ça nous inquiète.

Les sacs biodégradables, à base d'amidon de maïs, de pomme de terre ou de canne à sucre, coûtent deux fois plus cher mais ne seront pas taxés. Pendant la durée de ce reportage, plus de deux millions de sacs plastique ont été fabriqués sur la planète.

Le JT
Les autres sujets du JT
data:image/gif;base64,R0lGODlhAQABAAAAACH5BAEKAAEALAAAAAABAAEAAAICTAEAOw==