Cet article date de plus de neuf ans.

Rugby : les ligues française et anglaise créent une coupe d'Europe concurrente

Elle débutera à partir de la 2014-2015 et sera nommée Rugby Champions Cup. Mais elle n'a pas encore été validée. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Le trophée de la Coupe d'Europe du rugby le 23 mai 2010 à Toulouse.  (REMY GABALDA / AFP)

Les ligues française et anglaise de rugby font scission. Elles ont annoncé dimanche 22 septembre la création d'une coupe d'Europe concurrente à la compétition actuelle qui débutera à partir de la 2014-2015 et sera nommée Rugby Champions Cup. Cette annonce des clubs du top 14 et de l'Aviva Premiership scelle la fin des négociations entamées en 2012 pour la réforme de la Coupe d'Europe et au point mort depuis plusieurs mois.

Poids lourds économiques et sportifs du rugby européen, les ligues française et anglaise avaient demandé en 2012, comme le prévoyait les accords-cadre qui régissent les compétitions européennes (Coupe d'Europe et Challenge européen), une renégociation du format de la Coupe d'Europe vers un système de qualification homogène, ce qui entraînerait une réduction de 24 à 20 du nombre d'équipes engagées, ainsi que du calendrier et de la répartition financière des gains. Les Celtes et les Italiens s'y opposent, y voyant une volonté de les affaiblir. 

Une coupe ouverte à "de nouveaux pays européens"

La nouvelle coupe d'Europe "sera ouverte aux équipes des trois ligues professionnelles en Europe", soit française, anglaise et celtique (qui réunit des franchises écossaises, galloises, irlandaises et italiennes), précise la Ligue nationale de rugby. "Elle sera basée sur le principe de qualification liée aux résultats sportifs, selon un format attractif, de haut niveau, et équitable entre les différentes ligues. Elle aura également vocation à s'ouvrir à de nouveaux pays européens", ajoute-t-elle.

Comme le précise L'Equipe, cette compétition européenne "n'a pas reçu l'aval de l'International Board et des fédérations anglaises et française. Elle n'est donc pour l'instant qu'à état de projet, n'est pas finalisée et surtout pas validée".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Accueil

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.