Voyage, mode d'emploi, France info

Découvrir Milan à l'occasion de l'Exposition Universelle

25 millions de visiteurs attendus à l'Expo universelle de Milan, avec 144 pays sur le thème "Nourrir la planète, énergie pour la vie". Tous les 5 ans, cette grande initiative présente au public le dernières innovations techniques et scientifiques. Au programme également, des expositions consacrées à Michel Ange et Léonard de Vinci.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Torre Velasca © Fabienne DUPUIS)

Milan est prête à surprendre, à séduire.

Et ce, alors que sa cote touristique est bien plus faible que ses cousines Florence et Rome.

Cette capitale industrielle "n’est pas belle mais elle est sexy". C’est l’avis de Fabienne Dupuis , auteure du guide Milan l’Essentiel (Editions nomades).

"Milan n’est pas belle parce qu’elle a été détruite pendant la seconde guerre mondiale, Milan a perdu beaucoup de son charme. Et il faut savoir pousser les portes de cette vieille dame qui ne s’en laisse pas compter ! Et en plus, c’est un showroom d’architecture italienne ".

A Milan, les anciens palais côtoient des monuments massifs érigés sous Mussolini, mais aussi, des bâtiments modernes des années 70.

(Torre Pirelli © Fabienne DUPUIS)

En vous promenant dans le centre, vous verrez la Tour Pirelli qui s’élève très haut dans le ciel milanais. Ce gratte-ciel construit à la demande du grand magnat des pneumatiques Alberto Pirelli culmine à 127 mètres de haut.

"Elle a été bâtie entre 1956 et 1960. C’est la tour qui fait entrer Milan dans le monde moderne. C’est une tour pour les amoureux du cinéma italien que l’on retrouve dans le générique du film « La notte », vous voyez c’est quand même super sexy !"

Autre pilier de Milan à visiter, sa cathédrale gothique, le Dôme. Il s'agit de la troisième église la plus grande du monde.

(Duomo © Fabienne DUPUIS)

Milan, c’est aussi l’industrie de la mode et la Fashion Week. Difficile de repartir sans une paire de chaussures.

"Pour le shopping on peut se rendre dans des rues très précises comme Via de la Spiga , Montenapoleone , c’est le quartier très chic de Milan, ce sont de toutes petites ruelles, c’est très joli".

Un bon plan pour visiter Milan en prenant tout son temps : le tram. Attention quand il freine, il faut bien s’accrocher !

"C’est un tram qui est très vieux, et c’est la dernière ville d’Italie à avoir conservé son vieux tram. Les anciennes voitures comportent des bancs de bois, des cuivres, du laiton. Quand il fait beau en plus c’est plutôt sympa".

(Tram © Fabienne DUPUIS)

Autre institution du pays : l’aperitivo.

"Tous les lieux de restauration, les cafés ont développé l’aperitivo, cet apéitif commence à 18h-18h30 et les gens en ont fait quasiment leur repas du soir".

Fabienne Dupuis conseille de se rendre au Santeria .

"L’établissement se trouve dans un endroit très calme. Et là, vous avez derrière une grille, en fond de cour, une galerie-café, ils font un peu de tout, il y a une boutique, des expositions. Et le soir, il y a des concerts, c’est vraiment une bonne adresse".

Et dans tout ça, où goûter la meilleure escalope milanaise ? "Chez les Milanais!" Pas de panique certains restaurants comme Boeucc la propose à leur carte ! Alors non…Tout n’est pas perdu !

Côté musée, pour admirer des portraits anonymes de Raphaël et Titien , il faut se rendre au Musée diocésain .

"Quand vous allez que ce soit à la Pinacothèque ou au musée diocésain, vous vous retrouvez entourés dans des petites salles un peu défraichies, on est à deux doigts d’avoir empilé quelques Botticelli parce qu’il n’y a plus de place pour les accrocher parce qu’on ne sait plus quoi en faire, et ça c’est la richesse de l’Italie".

A Milan, le rythme est effréné, ça va presto presto ! "C’est Presto Presto mais avec du style".

Alors un seul conseil : pressez-vous d’y aller !

EN PRATIQUE

Milan l'essentiel (Editions Nomades)

(© Editions Nomades)
 

(Torre Velasca © Fabienne DUPUIS)