Vous en parlerez aujourd'hui, France info

Vous en parlerez aujourd'hui. "Avengers : Endgame", le phénomène de minuit

Tous les jours, Jean-Mathieu Pernin repère une info à partager, à la machine à café ou sur les réseaux sociaux. Aujourd'hui, la sortie à minuit de "Avengers : Endgame".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Présentation du film \"Avengers : Endgame\" par Cathleen Taff de Walt Disney Pictures à Las Vegas (Nevada), le 3 avril 2019.
Présentation du film "Avengers : Endgame" par Cathleen Taff de Walt Disney Pictures à Las Vegas (Nevada), le 3 avril 2019. (VALERIE MACON / AFP)

À minuit, le mardi 23 avril, le dernier film Avengers sort sur les écrans du monde entier. De nombreux cinémas français proposent des séances et les fans trépignent. Impatience, machine à cash et fin de cycle, retour sur le phénomène. Le monde va résonner d’une musique qui a un effet lacrymal chez beaucoup de fans : 

Avengers : Endgame, le nouveau film Marvel sera en séance spéciale dans la plupart des multiplex de France et fait déjà figure de phénomène avant sa sortie. Phénomène, car ce film clôt un cycle de 21 longs-métrages de super héros commencé en 2008. Ils ont marqué l’histoire du cinéma puisque au niveau du box-office chaque film Marvel est l’équivalent d’une charge d’éléphant. En France le dernier Avengers a rassemblé plus de cinq millions de spectateurs et réuni au niveau mondial, la modeste somme de deux milliards de dollars. Phénomène car c’est le genre de saga irrationnelle qui garnit les insolites. Par exemple , un homme a vu plus de cent fois Captain Marvel au cinéma, seul saga dont les réalisateurs de Avengers, les frère Russo, publie une lettre sur instagram pour que les fans ne spolient pas le film, phénomène pour certaines thématiques abordés comme Black Panther, réalisé et presque entièrement interprété par des acteurs noirs, phénomène car la sortie de Endgame est le seul film qui a fait dire à Marc Fauvelle : "Mais pourquoi il m’ont coupé au montage ?". 

Une histoire de dollars

Si l’on ne connait pas l’exact budget du dernier film, on connait la somme allouée pour la promotion : 200 millions de dollars. 200 millions pour les encarts presse, pour remplir les réseaux sociaux de vidéos, de rencontre avec les acteurs du films plus, bien sûr, la possibilité de conduire une Audi Avengers en mangeant un menu Avengers chez Mac Donald, loué chez Hertz Avengers, en dégustant un Coca-Cola Avengers, direction l’attraction Avengers chez Disney et vous aurez bien besoin de ces forfaits d’une compagnie d'un opérateur téléphonique américaine, après l’accident sur l’autoroute digne d’une scène d’Avengers parce que manger en conduisant, c’est compliqué… Le film Avengers : Endgame c’est le plaisir du fan et du financier, on compte en 3D. Et maintenant la question : mais au fait c’est quoi l’histoire d’Avengers ?  Sur l’affiche, ils sont douze, avec un raton laveur augmenté en plus, le nom de ce raton laveur est plus connu qu’un candidat aux élections européennes. Voilà quelques indices, ou pas, rendez-vous à minuit.  

Présentation du film \"Avengers : Endgame\" par Cathleen Taff de Walt Disney Pictures à Las Vegas (Nevada), le 3 avril 2019.
Présentation du film "Avengers : Endgame" par Cathleen Taff de Walt Disney Pictures à Las Vegas (Nevada), le 3 avril 2019. (VALERIE MACON / AFP)