Vous en parlerez aujourd'hui, France info

#MeToo, la réponse américaine à #balancetonporc

À leur tour, les Américaines partagent massivement, sur les réseaux sociaux, leurs témoignages de harcèlement.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Tweet d\'Alyssa Milano sur son compte officiel.
Tweet d'Alyssa Milano sur son compte officiel. (CAPTURE D'ECRAN TWITTER)

Tout le week-end, le web français a suivi avec passion la popularité de #balancetonporc, mouvement spontané né dans la foulée de l'affaire Harvey Weinstein, avec l'idée d'inciter les victimes de harcèlement à partager leurs témoignages. Un succès indéniable, même si certains critiquent la méthode et craignent que l'on ne tombe dans l'autojustice et la délation.

Côté États-Unis, d'où est parti le scandale, le mouvement fait des émules. À l'initiative de la comédienne Alyssa Milano - qui partageait avec Rose McGowan, l'une des victimes de Weinstein, l'affiche de la série Charmed - les internautes victimes de harcèlement sexuel sont invitées à se rassembler autour du hashtag #MeToo.

Si, à l'origine, Milano leur proposait simplement de partager le mot-clé, pour montrer l'ampleur du problème au-delà des limites d'Hollywood, le hashtag semble aider à libérer la parole, de nombreuses internautes saisissant l'occasion pour raconter leurs histoires, certaines pour la première fois.

Tweet d\'Alyssa Milano sur son compte officiel.
Tweet d'Alyssa Milano sur son compte officiel. (CAPTURE D'ECRAN TWITTER)