Votre France Info, France info

Mieux gérer son stress grâce à la méditation

Le Bac approche à grand pas et le stress va commencer à gagner certains candidats. C’est l’un des facteurs d’échec à l’examen. Comment le combattre, voire l’éviter ? Pour en parler, Jeanne Siaud-Facchin, psychologue clinicienne, psychothérapeute, spécialiste des enfants surdoués et auteur de "Tout est là, juste là", chez Odile Jacob.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© Odile Jacob)

Avec ce livre, Jeanne Siaud-Facchin veut aider les enfants à grandir, à s’épanouir, à vivre mieux, à résister à la dispersion, à être moins stressés, plus concentrés. Pour leur permettre de se relier, à chaque instant, à toutes leurs ressources. Tout est là, juste là, pour ne pas se faire engloutir par le flot de ce monde.

"Le stress brouille certaines connexion du cerveau et empêche de faire rentrer des informations et au moment de l’épreuve empêche la récupération des ressources, » explique Jeanne Siaud-Facchin. « Malgré tout on a besoin du stress pour fonctionner, et donc tout est une question d’équilibre. "

Le rythme de fonctionnement de notre société est de plus en plus rapide et impose une certaine pression au quotidien. Les enfants n’échappent pas à ce phénomène et dès leur plus jeune âge sont soumis au stress car il faut tout faire vite. "Les parents sont stressés, l’école est stressée. "

"C’est la peur de ne pas réussir qui nous fait courir. Tout l’enjeu est autour de cette notion de réussite. La réussite, c’est se sentir bien avec soi, avec les autres et c’est cela que j’essaie de défendre. "

"Il faut redilater le temps et avoir un espace pour se poser. " Pour cela, Jeanne Siaud-Facchin conseille la méditation "contemporaine et laïque". "C’est une pratique qui entraîne à être reliée à l’expérience que l’on est en train de vivre. Cette méditation de pleine conscience permet d’être là et de se relier à nos ressources. "

(©)

Tout est là, juste là , de Jeanne Siaud-Facchin, chez Odile Jacob

(© Odile Jacob)