Cet article date de plus de sept ans.

La puissance de la musique sur le cerveau

écouter
La musique touche tout un chacun et suscite de multiples émotions. Emmanuel Bigand, professeur de psychologie cognitive, membre de l'Institut universitaire de France et directeur du laboratoire d'étude de l'apprentissage et du développement, à l'Université de Bourgogne à Dijon, a coordonné le livre Le cerveau mélomane, chez Belin.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (©)

La musique ne laisse personne indifférent. Beaucoup y
trouvent réconfort ou apaisement. Tout cela est avéré. Ce que l'on sait
moins, c'est la puissance de la musique. Puissance sur les capacités cognitives
et intellectuelles de ceux qui en écoutent souvent ou qui la pratiquent ; mais aussi puissance thérapeutique chez certains sujets,
par exemple ceux atteints de la maladie d'Alzheimer
ou d'un accident vasculaire cérébral.

"On
pense que la musique joue un rôle très important sur le cerveau et qu'elle
présente des perspectives intéressantes pour les approches thérapeutiques, dans
les pathologies de la personnalité et du cerveau,
" explique Emmanuel
Bigand, professeur de psychologie cognitive, membre de l'institut universitaire
de France et directeur du laboratoire d'étude de l'apprentissage et du
développement, à l'Université de Bourgogne à Dijon.

"La
musique est une dimension humaine liée à la communication. On ne connaît pas de
civilisation où la musique n'existe pas. Quand elle a été interdite, cela était
souvent synonyme de troubles sociaux extrêmement importants.
"

Emmanuel Bigand, Le Cerveau mélomane , Belin

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Votre France Info

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.