Votre France Info, France info

L'oubli est le compagnon de la mémoire

Qui n’a jamais connu ces petits oublis du quotidien qui gênent et parfois inquiètent ? Dans "Oublis et trous de mémoire", le Docteur Jean-Pierre Danjean, médecin généraliste, fait le point sur ces troubles qui peuvent être bénins ou inquiétants.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© Odile Jacob)

Quelles sont les principales raisons qui entraînent ces oublis ? 

Quelle est la part de la fatigue, du surmenage ou des émotions ?

Dans quelles circonstances l’oubli devient-il symptôme ? 

Que peut-on faire pour prendre en charge les différents troubles de la mémoire, des plus bénins aux plus avérés ?

Du simple oubli ou trouble de la concentration jusqu’aux prémices de la maladie d’Alzheimer en passant par les perturbations cognitives intermédiaires, ce livre apporte toutes les réponses. Tests, exercices et conseils vous aideront à bien entretenir votre mémoire, à évaluer l’importance des troubles et à prévenir les dérèglements possibles, et ce quel que soit votre âge.

 

"L’oubli est le compagnon de la mémoire et il n’y a pas de mémoire sans oubli. Il régule, nettoie, la mémoire et va être sujet à différentes interférences : émotions, stress… ", explique Jean-Pierre Danjean.

 

"La mémoire est un peu comme une pyramide. Il y a une grande porte d’entrée qui sont toutes les perceptions du monde extérieur, puis ces informations sont dispatchées, les garder ou non. Après être passées dans la mémoire à court terme, les informations sont envoyées dans la mémoire à long terme, dans différentes zones. "

 

La meilleure façon d’entretenir sa mémoire est de la faire travailler. "De part la génétique, le cerveau hérite d’un certain nombre de neurones qui varient selon les personnes. L’acquis est très important et le fait de tavailler sa mémoire est important pour la conserver. "

Oublis et trous de mémoire , de Jean-Pierre Danjean, est publié chez Odile Jacob

(© Odile Jacob)