Votre France Info, France info

A comme adoption

Patricia Mowbray publie A comme adoption, aux éditions Pascal. Ce livre aurait pu être un récit, une autobiographie, un témoignage d'expériences vécues, heureuses ou douloureuses, explique Claire Brisset (Auteur de la préface), médiatrice de la ville de Paris, défenseure des Enfants de 2000 à 2006. Patricia Mowbray décrit l'adoption comme la rencontre d'un désir et d'un droit.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© éditions Pascal)

Cette rencontre n'est pas facile parce qu'elle se fait dans le cadre de la mondialisation, et parce que différents droits s'entrechoquent. Patricia Mowbray a elle-même été adoptée, et son livre est un témoignage, mais pas seulement. "Ce n'est pas un simple témoignage. C'est un témoignage et autre chose, c'est une façon de montrer l'adoption autrement. C'est un kaléidoscope qui explique que l'adoption existe depuis la nuit des temps et qu'à l'heure actuelle elle est un peu trop montrée de manière négative. "

On a souvent un discours où l'on reproche aux parents d'aller chercher des parents trop loin, de les déraciner et d'un autre côté on préférerait que tous ces étrangers restent chez eux.

Le nombre d'adoption en France est de près de 2.000 par an. Il y a de nombreuses conditions à remplir pour adopter, mais contrairement à ce que beaucoup pensent, un célibataire, homme ou femme, à le droit d'adopter, tout comme un couple hétérosexuel ou homosexuel. Mais cela n'est pas le cas dans tous les pays.

"L'adoption est une deuxième naissance. On naît de parents, et ensuite on arrive dans une société qui nous reconnaît plus ou moins. Cet apparentement continue avec les parents d'origine, mais parfois s'effacent pour laisser la place à d'autres. "

A comme Adoption , de Patricia Mowbray, aux éditions Pascal

(© éditions Pascal)