Cet article date de plus de dix ans.

Philippe Lefait : "L'autre est singulier"

Philippe Lefait, journaliste de télévision, ancien présentateur du JT d'Antenne 2, puis sur France 2, où il a présenté pendant 13 ans le magazine culturel Le cercle de minuit, devenu Des mots de minuit, émission qui a été arrêtée à la fin de la saison dernière. Il vient de publier Et tu danses, Lou. Un récit à deux voix, co-signé avec sa compagne Pom Bessot.
Article rédigé par Philippe Vandel
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Franceinfo (Franceinfo)

Lou, leur fille, est née avec un handicap. Une maladie rare,
que les médecins ont mis 10 ans à déterminer. Aujourd'hui, elle a 17 ans et présente
des troubles du langage. Elle communique avec les voyelles et en langue des
signes. Pour Lou, ils ont tout fait, et vu tout le monde. Les médecins, les
pédiatres, les généticiens, les psys (pour eux et pour elle). Ils se sont
séparés. Ils se sont retrouvés.

"Ce livre est pour elle, pour poser un moment de sa
vie. Elle va entrer dans une vie d'adulte qui reste une vie sur laquelle pèse
une question : comment faire le mieux possible ? Poser cette
histoire après 17 ans, c'était une manière de dire que l'on était plutôt balaise
dans le parcours que l'on avait réussi à faire.
"

"Il de la générosité dans ce livre et des
remerciements pour tous ceux qui ont été à l'écoute de l'autre. Si on commence
à penser que l'autre est différent, qu'il est handicapé... il va falloir l'accepter...
L'autre est singulier.
"

La télévision

Des mots de minuits a été retirée de l'antenne pour des
raisons budgétaires, par Philippe Villamitjana, le directeur des programmes,
qui a lui aussi quitté son fauteuil il y a quelques semaines.

A l'époque on lui a dit : "Il n'y a plus d'argent,
et il y a trop de culture sur une chaîne généraliste comme France 2.
"
Mais, Philippe Lefait pense "qu'il y a des raisons inconscientes, qui
peuvent être personnelles.
"

Philippe Lefait dit qu'il y avait une grande liberté de
parole dans son émission. Malgré tout, on avait l'impression que les gens
étaient d'un seul bord politique. "Je n'en étais pas conscient et cela n'a
jamais fonctionné comme cela.
"

Et tu danses Lou , est publié chez Stock

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.