Tout et son contraire, France info

Patrick Hernandez : "Avant -Born to be alive-, je n’aimais pas le disco"

L’auteur du tube disco planétaire “Born to be alive” a en sa possession 56 disques d’or, de platine ou de diamant, dans 50 pays. (27 millions d’exemplaires vendus à travers le monde).

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Patrick Hernandez en répétition pour "Star 80" © Maxppp)

Dans cette série d’entretien, l’auteur du titre "Born to be alive" revient sur les débuts difficiles du titre qui a connu trois versions avant de recevoir plusieurs disques d’or. Patrick Hernandez nous dit être un homme simple qui a su très bien gérer le succès comme la phase descendante de la mode du disco. Aujourd’hui il vit reculé dans le Lubéron et comme il le dit lui-même, il est un fainéant congénital!

Patrick Hernandez revient sur ses années folles après le succès de "Born To Be Alive"
--'--
--'--
 

Patrick Hernandez avoue être un fainéant congénital
--'--
--'--
 

(Patrick Hernandez en répétition pour "Star 80" © Maxppp)