Tout est politique, France info

Tout est politique. Possible cumul des mandats de Christophe Castaner : "C'est un problème', pour Stéphane Le Foll

Stéphane Le Foll, député Nouvelle gauche de la 4e circonscription de la Sarthe et ancien porte-parole du gouvernement, était l'invité de Tout est politique, mercredi sur franceinfo. Il est notamment revenu sur le remaniement ministériel à venir. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Stéphane Le Foll était l\'invité de Tout est politique, mercredi 22 novembre sur franceinfo.
Stéphane Le Foll était l'invité de Tout est politique, mercredi 22 novembre sur franceinfo. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Stéphane Le Foll, député Nouvelle gauche de la 4e circonscription de la Sarthe, ancien ministre de l'Agriculture et ancien porte-parole du gouvernement, était l'invité de Tout est politique, mercredi 22 novembre sur franceinfo. Il s'est notamment exprimé sur le remaniement ministériel qui devrait intervenir prochainement et la possibilité que Christophe Castaner cumule ses fonctions de délégué général de La République en marche et secrétaire d'Etat chargé des relations avec le Parlement. "C'est une première et c'est un problème", a estimé Stéphane Le Foll.

Une atteinte à la séparation des pouvoirs

Stéphane Le Foll n'est pas résolument contre un cumul de fonctions de la part de Christophe Castaner. "Dans l'absolu, on peut toujours cumuler", estime l'ancien porte-parole du gouvernement, qui déplore cependant que ce soit "les mêmes qui disent qu'il ne faut surtout plus cumuler, ni dans le temps ni en termes de mandats." Stéphane Le Foll s'interroge surtout sur les fonctions que pourrait cumuler Stéphane Le Foll. "S'il cumule la direction du parti de la majorité et secrétaire des relations au Parlement, on est dans un cumul où vous êtes le chef du parti de la majorité et en même temps vous représentez le gouvernement, c'est à dire l'exécutif." 

Selon le député de la 4e circonscription de la Sarthe, cela pose un problème de séparation des pouvoirs. "Dans la conception traditionelle, il y a quand même une séparation entre l'exécutif, qui vient débattre devant le Parlement. Et il y aurait un ministre qui serait à la fois le chef du parti de la majorité et, en même temps, celui qui est chargé de gérer la majorité pour l'exécutif. C'est une première et c'est un problème."

Moins d'expression après le Conseil des ministres

Stéphane Le Foll est également revenu sur la façon dont Christophe Castaner occupe le poste de porte-parole du gouvernement. "Il n'y a pratiquement plus aucune expression à la sortie du Conseil des ministres. Il n'y a plus autant de ministres politiques qui peuvent s'exprimer." Cela change considérablement l'importance de la communication du porte-parole, d'après lui. "J'attendais que les ministres sortent, que la plupart des ministres les plus importants parlent, pour savoir ce que je faisais, c'est-à-dire un travail qui correspondait à l'expression de la France suite à un Conseil des ministres", se souvient-il.

Stéphane Le Foll était l\'invité de Tout est politique, mercredi 22 novembre sur franceinfo.
Stéphane Le Foll était l'invité de Tout est politique, mercredi 22 novembre sur franceinfo. (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)