Cet article date de plus de quatre ans.

Tout est politique. Le Parti socialiste "n'est pas un grand corps malade, mais il est convalescent", selon François Kalfon

écouter (60min)

François Kalfon, membre de la direction collégiale du Parti socialiste et conseiller régional d'Île-de-France, était l'invité de Tout est politique, lundi sur franceinfo. Il est notamment revenu sur la situation actuelle du PS.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Serge Kalfon, membre de la direction collégiale du PS et conseiller régional d’Île-de-France, était invité de Tout est politique, le 23 octobre 2017. (FRANCEINFO / RADIO FRANCE)

Vente du siège rue de Solférino à Paris. Suppression d'une soixantaine d'emploi sur la centaine de permanents. Le Parti socialiste n'est pas au mieux après sa déroute lors des élections présidentielles. Invité de l'émission Tout est politique sur franceinfo, lundi 23 octobre, François Kalfon ne nie pas les déboires actuels de sa famille politique.

Pour autant, le membre de la direction collégiale du PS et conseiller régional d'Île-de-France a expliqué que son parti "n'est pas un grand corps malade, mais il est convalescent". Le dirigeant socialiste a également profité de l'occasion pour lancer quelques piques à l'encontre de Jean-Luc Mélenchon ainsi que Marine Le Pen : "Nous, la colère nous en faisons des projets, des utopies. La colère seule ne nourrit pas la gauche, ne nourrit pas le Parti socialiste. Elle nourrit ceux qui finalement ont poids alpha et oméga, l’insoumission ou le repli identitaire national."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.