Tout est politique, France info

Tout est politique. "J'aurais souhaité une stratégie publique éclairée" : le député LREM Jean-Michel Clément maintient son opposition à la loi asile et immigration

Les invités de "Tout est politique" ont largement débattu, vendredi soir, autour du projet de loi asile et immigration actuellement discuté à l'Assemblée.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Jean-Michel Clément, député La République en marche de la Vienne, était l\'invité de \"Tout est politique\" vendredi 20 avril sur franceinfo.
Jean-Michel Clément, député La République en marche de la Vienne, était l'invité de "Tout est politique" vendredi 20 avril sur franceinfo. (FRANCEINFO)

Le député La République en marche de la Vienne, Jean-Michel Clément, maintient son opposition au projet de loi asile et immigration porté par le ministre de l'Intérieur. Après une tribune sur franceinfo, vendredi 20 avril, l'ancien élu socialiste était l'invité de "Tout est politique". Il n'a pas confirmé, en revanche, les informations selon lesquelles une procédure d'exclusion était engagée par son parti contre lui.

L'extrait

Le président du groupe LREM à l'Assemblée nationale, Richard Ferrand, s'apprêterait à vous exclure, selon Le Parisiensi vous persistez dans votre volonté de voter contre le texte. Allez-vous continuer ? Et êtes-vous tenu informé d'une éventuelle exclusion ? 

Jean-Michel Clément : Je préfère rester sur le texte auquel je suis opposé. Je l'ai dit depuis le départ. Il y a plein de raisons, donc ma volonté de voter contre est solide, argumentée sur un certain nombre de points qui ne sont pas négociables selon moi (...) Il heurte mes convictions. Il va à l'encontre de mes principes moraux, éthiques et des valeurs que je me fais de l'homme. On n'a pas à transiger avec les valeurs qui sont les siennes (...) Moi, j'aurais souhaité, sur un texte comme celui-ci, qu'on aborde la question de l'immigration avec une stratégie publique éclairée : qu'on pose le débat de manière claire, qu'on regarde avec toutes les parties concernées, les associations, les services qui traitent de ce délicat dossier. Et puis, il faut qu'on se pose tout simplement la question politique de l'accueil. Parce que, quand on regarde les statistiques, on n'en a pas plus aujourd'hui qu'en 75. Deuxième élément : on va emboliser un système qui ne fonctionne déjà plus. On a des services de préfecture qui sont en souffrance, des avocats qui ne savent plus comment traiter les dossiers, des associations qui n'arrivent pas à traiter les problèmes, les préfectures, les forces de police... Qu'est-ce qu'on va faire ? On va ajouter, surajouter avec les mesures qu'on est en train de prendre... Donc, si on n'a pas de moyens et pas de stratégie, je suis désolée, le texte n'est pas adapté.

Les invités

Jean-Michel Clément, député La République en marche de la Vienne

Karim Bouamrane, membre du bureau national du Parti socialiste

Othman Nasrou, président du groupe Les Républicains et indépendants au conseil régional d'Île-de-France

David Guiraud, porte-parole jeunesse de La France insoumise

Jean-Michel Clément, député La République en marche de la Vienne, était l\'invité de \"Tout est politique\" vendredi 20 avril sur franceinfo.
Jean-Michel Clément, député La République en marche de la Vienne, était l'invité de "Tout est politique" vendredi 20 avril sur franceinfo. (FRANCEINFO)