Tout est politique, France info

Tout est politique. Accueil de Saad Hariri : "Il faut savoir tendre la main à un peuple", dit Frédéric Lefebvre

L'ancien député Les Républicains des Français d'Amérique du Nord, Frédéric Lefebvre, était l'invité de Tout est politique, vendredi sur franceinfo. Il est notamment revenu sur l'accueil de Saad Hariri, le Premier ministre libanais, par Emmanuel Macron, samedi. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Frédéric Lefebvre, ancien député des Français d\'Amérique du Nord, était l\'invité de Tout est politique, vendredi 17 novembre sur franceinfo. 
Frédéric Lefebvre, ancien député des Français d'Amérique du Nord, était l'invité de Tout est politique, vendredi 17 novembre sur franceinfo.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)

Frédéric Lefebvre, ancien député Les Républicains des Français d'Amérique du Nord, était l'invité de Tout est politique, vendredi 17 novembre sur franceinfo. Il s'est notamment exprimé sur l'accueil de Saad Hariri en France. Le Premier ministre libanais est en effet arrivé vendredi soir à Paris et doit rencontrer Emmanuel Macron, le président de la République, samedi midi. Il a démissionné il y a deux semaines depuis l'Arabie saoudite, dénonçant la main-mise de l'Iran sur la politique libanaise via le Hezbollah. "Il y a des moments où il faut savoir tendre la main à un peuple", a affirmé Frédéric Lefebvre. 

La France joue son rôle et tient sa place

Frédéric Lefebvre a salué la gestion de la crise libanaise par Emmanuel Macron. Il estime que le président de la République a eu la bonne attitude en accueillant le Premier ministre libanais, Saad Hariri. "Je suis très heureux de voir le geste symbolique que fait la France", a-t-il assuré, expliquant que le Liban est "un ami très proche de la France". L'ancien secrétaire d'Etat au commerce, à l'artisanat et aux PME a affirmé que le Liban et les libanais sont, depuis de très nombreuses années, "l'objet de tentatives d'instrumentalisation par de très nombreux pays".

Dans ce contexte, il a expliqué que "ce n'est pas une question de savoir si on veut ou pas garder la main. C'est surtout qu'il y a des moments où il faut savoir tendre la main à un peuple." Selon lui, "c'est très important dans ce moment très particulier où on voit tous les jeux des uns et des autres (...) que la France joue son rôle et tienne sa place".

Cette analyse a été confirmée par Véronique Reille-Soult, directrice générale de l'organisme de sondage Dentsu Consulting. Elle explique qu'Emmanuel Macron est souvent considéré par les Français comme un bon président de la République sur le plan économique mais qu'en termes de posture diplomatique, c'est plus compliqué. Sur le Liban "on voit une sorte de consensus et un début de fierté", assure-t-elle.

Frédéric Lefebvre, ancien député des Français d\'Amérique du Nord, était l\'invité de Tout est politique, vendredi 17 novembre sur franceinfo. 
Frédéric Lefebvre, ancien député des Français d'Amérique du Nord, était l'invité de Tout est politique, vendredi 17 novembre sur franceinfo.  (FRANCEINFO / RADIOFRANCE)