Cet article date de plus de neuf ans.

Capuçon et Bluzet au Festival de Pâques d'Aix-en-Provence

écouter
Renaud Capuçon et Dominique Bluzet semblent avoir réussi la mise sur orbite du Festival de Pâques d'Aix-en-Provence. Le 1ère édition s'achève ce week-end avec, cet après-midi, un hommage au compositeur Henri Dutilleux et un concert Hélène Grimaud (piano) et Renaud Capuçon (violon) demain dimanche à 17h au Grand théâtre de Provence.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Jeudi 4 avril, le Festival de Pâques accueillait Radu
Lupu pour un récital. Le géant roumain du piano sera l'invité de l'Orchestre de
Paris, mercredi et jeudi soir (10 et 11 avril) Salle Pleyel, dans le 3ème concerto de Bartok
. Il
y aura été précédé par un collègue tout aussi légendaire : Murray
Perahia.

Murray Perahia dans Schubert, Haydn, Beethoven,
Chopin et Bach, lundi Salle Pleyel à Paris. Dans la série des solistes
prestigieux, David Guerrier sera l'invité du Philharmonique de Radio France
vendredi 12 avril
. Il sera le trompettiste virtuose du 1er concerto pour piano de
Chostakovitch. C'est Plamena Mangova qui jouera la partie de piano.

Le Quatuor
Arcanto est composé de musiciens qui mènent chacun une carrière de soliste
international. La fusion d'aussi fortes personnalités dans un travail d'équipe
et d'écoute mutuelle n'est jamais simple. Arcanto réussit là où beaucoup
d'autres ont échoué.

Le Quatuor Arcanto interprétera Debussy, Mozart et
Hindemith à l'Opéra de Dijon, mercredi 9 et à l'Auditorium du Louvre jeudi 10
avril.

John-Eliot Gardiner reprend ses quartiers à la Salle
Pleyel. Il y retrouve Jean-Sébastien Bach dont il dirigera la Messe en si mineur
demain à 17h, avec son fameux "Monteverdi choir".

Faute de nouveautés, trop coûteuses en période de
crise du disque, les grands éditeurs se réfugient dans ce qu'on appelle les
"compilations". Dans le cas du CD Verdi-Alagna qui parait chez Deutsche
Grammophon, personne ne se plaindra. Roberto, à son zénith, dans "Jérusalem",
composé pour l'Opéra de Paris, que Verdi surnommait ironiquement "la grande
boutique".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.