T'as vu l'info ?, France info

T'as vu l'info ? François, Carla et les mâles alpha

François Hollande va rencontrer des étudiants à Bordeaux et Carla Bruni-Sarkozy se confie sur les "mâles dominants". Cela n'a pas échappé à Guy Birenbaum.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Carla Bruni, François Hollande et Nicolas Sarkozy lors de la passation des pouvoirs à l\'Elysée, le 15 mai 2012.
Carla Bruni, François Hollande et Nicolas Sarkozy lors de la passation des pouvoirs à l'Elysée, le 15 mai 2012. (ERIC FEFERBERG / AFP)

Si j'étais conseiller du président Macron, je lui recommanderai de lire les hebdos ce matin. Notre jeune président, élu sur la promesse d'un "nouveau monde", devrait se méfier de l'ancien monde. L'ancien monde ne dort que d'un œil. D'abord, dans L'Obs, un simple confidentiel nous apprend que le 1er décembre l'ancien président Hollande passera un grand oral avec des étudiants de sciences-Po Bordeaux dans le cadre des Tribunes de la presse organisées chaque année par la région Aquitaine. Tout ça en présence de journalistes. Pas besoin d'être voyante ou Raquel Garrido pour savoir de qui on parlera le 1er décembre.

Si j'étais conseiller du président Macron, avec ses Miel Pops et son verre de lait, ce matin, je lui apporterais Le Point. En haut à gauche, en couverture, une petite photo pas plus grande qu'un timbre-poste : "Carla Bruni, le grand entretien". Il fut un temps, que nous avons tous oublié, il y a moins de cinq ans, où Carla Bruni aurait eu droit à la une de l'hebdomadaire. Là c'est Dormez bien ! 

Et si le mâle alpha, c'était son mari ?

Carla Bruni sort un nouveau disque. Mais ce que nous guettons concerne celui qu'elle appelle "mon homme" : Nicolas Sarkozy. Et là, la mise en scène du Point est gonflée. L'hebdomadaire titre : Carla Bruni, "Le mâle alpha ne court pas les rues". Le mâle alpha, c'est le mâle dominant auquel tout le monde se soumet. 

Devinez comment c'est illustré ? Avec une photo de Carla Bruni ET Nicolas Sarkozy de dos. Comme si ce "mâle alpha" dont la chanteuse parle, c'était son mari. En vérité, si on remet la phrase dans son contexte, la chanteuse répond à une question tordue : "Certaines voix masculines s'élèvent aujourd'hui pour se plaindre qu'on criminalise leurs désirs. La testostérone serait-elle devenue honteuse ?"  Réponse de Carla Bruni : "Au contraire, la testostérone est très recherchée par certaines femmes ! Hélas, c'est devenu une denrée rare : le mâle alpha ne court plus les rues."

Mâle alpha ? Nicolas Sarkozy ? Carla Bruni est bien trop intelligente pour ne pas avoir pensé que nous allions y penser. Alors, si j'étais conseiller du président Macron, je lui dirai de se méfier. L'ancien monde, les mâles alpha, sont toujours là.

Le dicton du jour

A la saint Venceslas, l'ancien monde ne veut pas laisser la place.       

Carla Bruni, François Hollande et Nicolas Sarkozy lors de la passation des pouvoirs à l\'Elysée, le 15 mai 2012.
Carla Bruni, François Hollande et Nicolas Sarkozy lors de la passation des pouvoirs à l'Elysée, le 15 mai 2012. (ERIC FEFERBERG / AFP)