Cet article date de plus de six ans.

L'école des anciens

écouter (3min)
Le plus vieil élève du Nigéria est décédé à l'âge de 94 ans (selon sa famille). L'homme qui avait travaillé très jeune s'était inscrit à l'école bien plus tard. Il n'aura pas eu le temps d'atteindre l'université mais laissera un formidable souvenir aux élèves et professeurs qui l'ont côtoyé. Comme "Gogo" doyenne probable des élèves qui vient elle du Kenya. Quand les anciens retournent à l'école...
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Franceinfo (Franceinfo)

 Ce matin l’autre info est au Nigéria

Oui c’est une triste nouvelle qui vient du Nigéria où l’on a appris il y a quelques jours le décès de l’écolier le plus âgé du pays…

Il avait quel âge ?


Mohammud Modibbo qui avait 83 ans selon certains documents aurait en vérité été âgé de 94 ans selon sa famille. Son histoire est bien belle. Il n’avait pas eu la chance de pouvoir aller à l’école quand il était petit. Il travaillait déjà. Alors à plus de 80 ans il avait décidé d’entrer à l’école maternelle. Et il avait récemment atteint l’enseignement secondaire dans le nord de la ville de Kano. D’après son professeur Abdulkarim Ibrahim, questionné par la BBC Mohammud était "social et jovial". Pendant les cours, il était très attentif et posait des questions quand il ne comprenait pas, en demandant au professeur ou à un élève assis à côté de lui. Mohammud rêvait d’aller à l’université, mais sa mort soudaine lui a volé cette chance a ajouté le professeur.

Le correspondent de la BBC au Nigeria précise que le vieil homme était scolarisé dans une école islamique et qu’il étudiait auprès d’écoliers qui auraient largement pu être ses arrière-petits-enfants. Des élèves qui comme les professeurs de l’école sont tristes d’avoir perdu un élève prouvant qu’ "il n’est jamais trop tard pour apprendre". Comme cette histoire m’a touché, j’ai fouillé et j’ai découvert un reportage de France 24 datant de mai dernier sur une autre grand mère écolière. Elle se nomme Priscilla Sitienei, alias Gogo qui veut dire grand mère en langue locale Kelenjin. Une admirable kenyane qui serait la plus vieille écolière du monde à plus de 90 ans. La BBC qui lui a aussi consacré un sujet nous apprend qu’elle est scolarisée dans le village de Ndalat, à l’ouest du Kenya.

Elle est en primaire dans la même classe que six de ses arrières petits-enfants. Le plus fou c’est qu’avant de rejoindre les bancs de l’école, elle a été sage-femme pendant 65 ans et elle a assisté à l’accouchement de certains de ses camarades de classe, qui ont entre dix et quatorze ans. Son message aux enfants du monde et notamment aux filles : « l’éducation sera votre richesse, lancez-vous sans hésiter ». Alors je ne sais pas si vous savez madame la ministre quel âge a le plus vieil écolier français, mais en voyant les images de ces superbes vieillards africains dans leurs classes une pensée m’a traversé. Une bonne manière d’aider à éduquer nos mômes, en primaire, mais aussi au collège et au lycée, ne serait-elle pas de les mettre au contact quotidien de nos anciens ? N’y-a-t-il pas là une idée à creuser madame la ministre ? Un aîné par classe ?

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers T'as vu l'info ?

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.