Question de choix, France info

Les vins bio arrivent !

Millésime bio, le grand rendez-vous annuel des vins biologiques et naturels ouvre ses portes lundi à Montpellier. Un grand changement s'est fait en silence dans le domaine du vin : depuis le millésime 2012, on peut enfin trouver du vin bio ! 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Jusqu'à l'an dernier, un vigneron  pouvait produire du vin fait avec des raisins
bio... certains producteurs proposaient même des vins naturels, mais aucun vin ne
pouvait être certifié biologique.

Depuis la récolte 2012, Un règlement européen permet la
certification bio de tout le processus de production, de la vigne, à la
bouteille. Et les vins simplement issus de raisin bio disparaissent.

Le vin véritablement bio commence donc à faire son
apparition chez les cavistes et sur  les
rayons des distributeurs. Ils sont certifiés par des organismes indépendants
qui contrôlent par exemple l'absence de colles de synthèse, ou une
concentration réduite en SO2, ces fameux sulfites qui permettent au vin de se
conserver, mais qui sont capables à certaines  doses, de 
générer de mémorables migraines.

Rouges, blancs, rosés, champagnes, crémants, tous les vins
de toutes les régions peuvent être biologiques. Les Hongrois, les Slovènes, les
Bulgares, les Allemands, les Autrichiens, les Portugais, les Espagnols, les
Italiens produisent du vin bio. En France, la filière bio est devenue très dynamique.

Pour reconnaître les vins bio c'est facile, ils portent le
logo européen : une petite feuille verte sur fond blanc. 65.000
hectares de vignes sont désormais cultivés en bio en
France. Un vigneron qui se convertit devra attendre 3 ans, soit la 4e
vendange avant de pouvoir être certifié.

Les vins "bio" représentaient 10% des ventes de produits
alimentaires biologiques en 2012. La vente directe reste le principal circuit de distribution.

(©)