Question de choix, France info

Bulles de fête

Moins chers que le champagne et tout aussi festifs, les crémants ont le vent en poupe. Ils affichent de belles croissance : +10% chaque année pour les crémants d'Alsace. Les consommateurs les apprécient de plus en plus, et pas seulement grâce à leurs prix. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

300 millions de
bouteilles de champagnes sont produites chaque années en France... et 72 millions
de cols de crémants. Ils peuvent venir d'Alsace, de Bourgogne, de Loire, du
Jura, de Bordeaux, de Die, ou encore de Limoux. Ces vins effervescents comme le
champagne, ont droit à l'appellation contrôlée, et , même si la mention méthode
champenoise est interdite sur les étiquettes, ils sont produits de la même
façon qu'un champagne : c'est-à-dire qu'on leur fait subir une deuxième
fermentation en bouteille, avec des levures et du sucre qui vont entrainer les
bulles.

Si les crémants
ont la cote auprès des consommateurs, c'est en partie grâce à leur prix. Entre
6 et 13 euros la bouteille, on peut trouver de très bons produits.

Ces bulles de
fête, qui ne doivent pas être confondues avec les vins mousseux, peuvent être
millésimées, rosées. et fabriquées  donc
avec des raisins issus de l'agriculture biologique.

La moitié des
crémants français viennent d'Alsace, qui est aussi la région pionnière en
matière de production de raisins bio : pinot noir, chardonnay et les
différentes variétés utilisées dans chaque région.

On trouve aussi
des crémants en Wallonie et au Luxembourg.

 

(©)