Question d'immobilier, France info

Logement étudiant : comment éviter l’enfer à la rentrée ?

Avant de rejoindre les bancs de l'université, la première épreuve des étudiants est de trouver un logement. En s’y prenant en juin, on peut échapper aux files d’attente dans les cages d’escalier. Charlie Cailloux, juriste pour le site d’annonces immobilières PAP.fr, donne aux étudiants quelques conseils pour trouver un logement.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Pour les étudiants, la solution la plus économique reste d'obtenir un logement auprès du Crous, mais les places sont très limitées © Maxppp)

La solution la plus économique reste d'obtenir un logement auprès du Crous, mais les places sont très limitées. "En juin, c’est souvent déjà trop tard ", d'après Charlie Cailloux. Environ 90 % des étudiants devront donc se loger dans le parc privé.

Comment s'y prendre alors ? "Soit on passe par une agence, mais il faudra payer une commission, soit, en passant par le site PAP.fr, où vous pourrez contacter directement les propriétaires sans débourser un centime. Par ailleurs, sur PAP.fr, vous pouvez créer une alerte-mail qui vous informe dès qu’une annonce correspondant à vos critères de prix et de localisation est publiée. Il faut alors être très réactif ! "

Aux alentours des universités et des écoles, la demande est très forte. "En vous éloignant, les loyers seront beaucoup moins chers et cela vaut bien une demi-heure de transports en commun ", conseille Charlie Cailloux.

Veillez d'abord au bon état du logement : les fenêtres, les murs, les sanitaires et les meubles s’il y’en a. "Avant la visite, faites un tour du quartier pour voir s’il y a des commerces, la distance depuis les transports ".

Et puis il y a les questions à ne pas oublier de poser au propriétaire : quel est le mode de récupération des charges ? Un forfait ou une provision ? Le mode de chauffage et de production d’eau chaude ? Est-ce collectif ou individuel ? Pour finir, deux maîtres mots : "réactivité et persévérance " !

Les aides au logement

La CAF octroie des aides aux locataires en fonction de leurs revenus. Le Crous offre également des bourses sur critères sociaux. "Il faut également se renseigner auprès des collectivités locales qui distribuent parfois des aides ", d'après le juriste pour le site PAP.fr.

Une fois le logement trouvé, reste le contrat de location, obligatoire. Il en existe deux types : pour une location vide ou meublée. Le plus souvent, les étudiants recherchent une location meublée car elle permet une installation et un déménagement plus faciles. Quant au contenu du contrat, "pas de panique ", conclut Charlie Cailloux, car la loi protège largement les locataires et il n’est pas possible pour les propriétaires d’y déroger. "Un exemple : le dépôt de garantie ne peut dépasser deux mois de loyer hors charges en location meublée et un mois en location vide ".

(©)
(Pour les étudiants, la solution la plus économique reste d'obtenir un logement auprès du Crous, mais les places sont très limitées © Maxppp)