Cet article date de plus de trois ans.

CP à douze élèves : la méfiance des écoles rurales

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
CP à douze élèves : la méfiance des écoles rurales
Article rédigé par
France Télévisions

Pour mettre en place les classes de CP à douze élèves, ira-t-on chercher les enseignants des petites écoles rurales ? C'est ce que redoutent les parents d'élèves d'une école près de Rouen.

À quelques jours des vacances, les parents de l'école de Saint-Aubin-Epinay (Normandie) sont très en colère. À la rentrée prochaine, une des classes maternelles va fermer. Celle qui reste sera surchargée, avec 35 élèves sur trois niveaux.

En cause selon les parents, la réforme du gouvernement, qui prévoit douze élèves par classe en CP dans les zones difficiles. Il fallait trouver des postes et cette école plutôt tranquille en ferait les frais.

Cette fermeture va poser problème

Même dans un petit village rural, avoir 35 élèves entassés dans la même classe pose problème. "Nous avons aussi des logements sociaux avec des familles en difficulté. Tous ces enfants en difficulté, dans des classes de 35, vont être mis de côté", peste le maire, Benoît Anquetin.

L'inspection académique assure que cette fermeture de classe n'a rien à voir avec la réforme. Certains parents envisagent déjà de scolariser leurs enfants ailleurs.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.