Cet article date de plus de neuf ans.

Un remède contre la crise : les îles fertiles de Grèce.

La Grèce possède un fabuleux trésor, grâce à ses 6 000 îlots représentant 15 000 kilomètres de côtes plongeant dans la Méditerranée. Le gouvernement a même songé à mettre en leasing quelques-unes de ses îles, pour renflouer ses caisses.
Article rédigé par Sandrine Marcy
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 4 min
"Planète Géo" : une photo, un reportage, une carte ou un portrait issus du magazine "Géo". (ARTHUR DEBAT / GETTY IMAGES)

Les sept archipels grecs représentent un trésor. Non seulement convoités par les touristes étrangers mais par les Grecs eux-mêmes : depuis la crise, beaucoup de citadins désenchantés ont choisi le retour à la terre.  Un phénomène de société qui reste néanmoins difficile à quantifier.

Dans le magazine « Géo », Maud Vidal-Maquet raconte leur Odyssée. A Egine, une île située à une heure de bateau d'Athènes , la culture des pistachiers a repris de la vigueur.

A Chios, grande île du Nord-Est de la mer Egée , on cultive les mandarines et aussi le lentisque. Cet arbuste proche de la famille du pistachier, donne une précieuse résine, le mastic, utilisé aussi bien dans les produits de beauté, dentifrice, que bonbons et liqueurs.

On pourrait multiplier les exemples de ces produits "made in Grèce", labellisés par le gouvernement qui a pris conscience de la richesse à en tirer.

 

 

  (Ce couple de néoruraux incisent l'écorse d'un lentisque pour recueillir le mastic.  © Géo.)

 

 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.