Cet article date de plus de cinq ans.

Planète Géo. Déchets , ça déborde!

écouter (3min)

 Chaque jour, quatre millions de tonnes d’ordures ménagères sont produites à travers le monde. Comment éviter le débordement ? Heureusement, de nombreuses initiatives essayent de remédier au problème. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
"Planète Géo" : une photo, un reportage, une carte ou un portrait issus du magazine "Géo". (ARTHUR DEBAT / GETTY IMAGES)

Ils en font des tonnes !

Images des décharges monstres de Lagos et Jakarta où des gens vivent pour récupérer les déchets en tous genres.

Sur la décharge de Batar Gebang vivent des milliers de familles. (KADIR VAN LOHUIZEN/ GEO)

Pendant plus d’un an, le photographe néerlandais Kadir van Lohuizen a visité les décharges et incinérateurs du monde entier : de Jakarta en Indonésie, à São Paulo au Brésil, sans oublier, Tokyo, New-York, Amsterdam ou encore Lagos au Nigéria. Ses photos, publiées dans le magazine Géo, sont très impressionnantes.                  Cécile Cazenave a suivi de près cette enquête hors du commun .

Des déchets réutilisables.

LAGOS, 22 millions d’habitants : la plus grosse ville d’Afrique est elle aussi submergée, des ramasseurs informels d’ordures vivent de leur collecte. Ils contribuent à diminuer les décharges. Tout comme au Brésil où on compte environ 500.000 éboueurs non-officiels dont 20.000 à Sao Paulo. Dans le pays, ils récoltent 90% des ordures ménagères.

NEW-YORK : une barge transporte 3.600 tonnes de déchets par jour, en direction de l’usine de recyclage de Brooklyn. Ce sont les résidus de plastique récoltés dans les  quartiers du Bronx et du Queens.

New-York : 3 600 tonnes de déchets naviguent chaque jour dans la baie, direction Brooklyn. (KADIR VAN LOHUIZEN/ GEO)

"Le maire Bill de Blasio a pour objectif d’atteindre le zéro déchet d’ici 15 ans. Et dès 2030 réduire de 90% le flux vers les dépotoirs, en instaurant un programme spécifique de collecte de résidus organiques, en favorisant les recyclages dans la ville-même".

TOKYO  2,7 millions de tonnes d’ordures produites par les 9 millions d’habitants, sur un an. Des usines transforment les bouteilles plastiques en flocons pour fabriquer d’autres objets. Mais la grande majorité des résidus est brûlée, en tout 240 tonnes par Jour. 21 incinérateurs high- tech sont installés en pleine ville  et alimentent les quartiers en électricité et chauffage. Aujourd’hui le taux de recyclage correspond seulement à 23%.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.