Planète Géo, France info

L'Egypte mise sur le retour des touristes

Comment faire revenir en Egypte les visiteurs étrangers, qui ont déserté face aux attentats islamistes ? L’espoir repose sur l’ouverture prochaine du Grand Musée égyptien du Caire. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
avatar
franceinfoSandrine MarcyRadio France

Mis à jour le
publié le

Assouan: faute de visiteurs, les bateliers ont vu leurs revenus diminuer.
Assouan: faute de visiteurs, les bateliers ont vu leurs revenus diminuer. (Géo Patrick Chapuis)

La vallée du Nil désertée

L’instabilité politique et les risques de terrorisme ont fait fuir les touristes. Le nombre de visiteurs étrangers est passé de 14 à seulement 6 millions par an depuis le début de la révolution, en 2011. Thèbes, Louxor, Assouan, les sites archéologiques sont presque vides.

La population survit

Les rives du Nil accueillent 95% de la population alors qu’elles ne représentent que 3% du territoire. Mais le fleuve qui était le symbole de la prospérité a perdu de sa superbe. 

Tous les petits métiers sont touchés, les sites archéologiques sont touchés, les rues restent vides.

Philippe Flandrin

Géo Magazine

"Tous les petits métiers sont touchés, les sites archéologiques sont touchés, les rues restent vides. Faute de visiteurs sur le Nil, les bateliers ont presque disparu.A cela s’ajoute l’inflation et l’insuffisance de la production agricole", explique Philippe Flandrin dans le magazine Géo. Accompagné d’un photographe familier de l’Egypte, Patrick Chapuis, il est allé à la rencontre des habitants du Nil.

 A quoi ressemblent les sites ?

A Louxor, les deux tiers des habitants de la ville vivaient du tourisme. 

Les calèches se font rares aux abords du temple de Karnak, à Louxor.
Les calèches se font rares aux abords du temple de Karnak, à Louxor. (Géo Patrck Chapuis)

"Des centaines de bateaux de touristes sont à l’abandon. Dans les années 2000, 250 navires sillonnaient le fleuve. La navigation, vieille de plus de 4000 ans, est au point mort".

Même constat à Assouan, la porte du Sud qui unit la Haute Egypte et la basse Nubie depuis près de 45 siècles : c’est le point de départ pour se rendre à Abou Simbel ou au temple de Philae dédié à Isis. L'Hotel Basma reste désespérément vide..."Les colosses de Memnon, sur la rive occidentale près de Thèbes sont délaissés".

Faire revenir les touristes 

Les autorités fondent leur espoir sur le futur Grand Musée égyptien du Caire, un immense édifice de 100.000 m² construit en amont du plateau des célèbres pyramides de Gizeh  un Musée qui sera inauguré l'année prochaine.

Situées à deux kilomètres, les pyramides pourront être admirées depuis l\'intérieur du futur Grand Musée du Caire.
Situées à deux kilomètres, les pyramides pourront être admirées depuis l'intérieur du futur Grand Musée du Caire. (Géo Patrick Chapuis)

Le chantier a duré près 20 ans !

Pour la première fois, au Grand Musée égyptien, seront exposés tous les objets retrouvés dans la tombe de Toutankhamon.

(PATRICK CHAPUIS)

Le GEM pourra accueillir plus de 100.000 antiquités dont les 4.500 pièces du trésor de Toutankhamon découvert à Louxor, en 1922, dans la vallée des Rois .

Assouan: faute de visiteurs, les bateliers ont vu leurs revenus diminuer.
Assouan: faute de visiteurs, les bateliers ont vu leurs revenus diminuer. (Géo Patrick Chapuis)