Emploi : le chômage des patrons

Tous les secteurs de l'économie sont touchés par le chômage des patrons. Plus d'explications avec Tiphaine de Tricornot.

FRANCE 2

Selon une récente étude, 55 000 entrepreneurs ont perdu leur emploi en 2016. Ce qui équivaut à 4500 par mois. Ils étaient patrons de SAS ou de SARL, exploitants agricoles, artisans ou commerçants. Ces patrons ne reçoivent aucune indemnité de Pôle emploi. "C'est un aspect souvent méconnu. Il faut être salarié et avoir un contrat de travail pour cotiser au chômage. Le régime social des indépendants prend uniquement en charge la maladie, la retraite et la maternité. Pour éviter de se retrouver sans aucun revenu certains se tournent vers des associations privées", explique Tiphaine de Tricornot.

De plus en plus de séniors touchés

L'expérience ne protège pas du risque de faillite. Selon une étude, 34%, soit un tiers des pertes d'emploi, touchent les plus de 50 ans. Les séniors sont de plus en plus impactés chaque année. "Les très petites entreprises sont aussi les plus fragiles. 75% des patrons au chômage employaient trois salariés ou moins", indique Tiphaine de Tricornot. Certains secteurs sont plus impactés que d'autres. 27% dans le bâtiment, 23% dans le commerce ou encore 14% dans l'hôtellerie ou la restauration. 

Le JT
Les autres sujets du JT
D\'après les études, le profil type de l\'entrepreneur français est un homme de 37 ans.
D'après les études, le profil type de l'entrepreneur français est un homme de 37 ans. (TÉO LANNIÉ / MAXPPP)