On s'y emploie, France info

On s'y emploie. La voiture de fonction

"On s'y emploie", c'est tous les dimanches un retour sur l'actualité du monde du travail. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
 450.000 véhicules de fonction aujourd\'hui en France. 
 450.000 véhicules de fonction aujourd'hui en France.  (PHOTOALTO/ODILON DIMIER / GETTY IMAGES)

Hier le salon de Francfort a ouvert ses portes. L'occasion de s'intéresser aujourd'hui à la voiture de fonction avec Bernard Fourniou, président de l'Observatoire du véhicule d'entreprise.  A qui est-elle attribuée, est-elle toujours perçue comme un signe de réussite ?

Quelle est la proportion de salariés français qui profitent d'un véhicule de fonction ?

Bernard Fourniou : 750.000 véhicules qui sont immatriculés chaque année dans les entreprises. Si vous enlevez les 300.000 véhicules utilitaires, il reste 450.000 véhicules qui sont des véhicules de fonction. 

Est-ce toujours une marque de réussite ?

B.F. : oui, mais avec des changements de comportement : les plus âgés la considèrent comme un élément de reconnaissance voire comme un élément de rémunération. Les jeunes générations, surtout dans les villes, sont moins attachées au véhicule qu'auparavant.

C'est un marché qui se porte bien ?

B.F. : très bien, il y a plus de 50% des véhicules immatriculés qui le sont dans les sociétés.

À quoi ressemble le véhicule de fonction, de quel type de véhicule s'agit-il ? 

B. F. : c'est un véhicule business, confortable, sécurisé, on peut y mettre en place une liaison internet, il a un GPS : c'est une voiture bureau, ça doit être un bon outil de déplacement et un bon outil de travail.

Est-ce que les véhicules électriques font leur entrée dans les flottes d'entreprise ?

B. F. : c'est à peine 1,4% de la flotte des véhicules d'entreprise. Il y a une raison fondamentale qui est liée à l'entreprise. Le conducteur qui a un véhicule de fonction fait en moyenne 30.000 kilomètres par an, et le véhicule électrique n'est pas aujourd'hui approprié à une telle distance. Le véhicule électrique on peut le voir pour l'image, soit quand une entreprise circule en circuit fermé, soit dans le cadre de l'auto-partage.

L'auto-partage, c'est la grande tendance...

B.F. : c'est la possibilité pour les collaborateurs d'utiliser ensemble le même véhicule. C'est un véhicule qui est parqué, que l'on peut réserver de telle heure à telle heure et s'il est disponible, vous le prenez. Donc le même véhicule sert à plusieurs collaborateurs. Il est utilisé pour des raisons professionnelles dans la journée, mais aussi le week-end ou le soir. C'est bon pour l'ensemble des collaborateurs parce que c'est un vrai service et c'est bon pour la planète.  

 450.000 véhicules de fonction aujourd\'hui en France. 
 450.000 véhicules de fonction aujourd'hui en France.  (PHOTOALTO/ODILON DIMIER / GETTY IMAGES)