On s'y emploie, France info

Les qualités appréciées en entretien d'embauche

Les candidats et ceux qui leur font passer des entretiens d’embauche ne se comprennent pas ! C’est un sondage qui le dit : candidats et recruteurs n’accordent pas la même importance à certains critères, comme le fait de faire court ou de donner une impression de confiance en soi.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Les qualités appréciées en entretien d'embauche © Fotolia)

Que les timides se rassurent, ils gardent toutes leurs chances. Les recruteurs, ceux qui dans les entreprises sont chargés de faire passer les entretiens, n’accordent pas beaucoup d’importance au fait d'avoir l'air sûr de soi. Alors que les postulants, eux, sont persuadés qu’il faut absolument faire preuve d’une grande aisance relationnelle pour impressionner son futur boss. Cette distorsion de perception, c’est l’une des nombreuses surprises réservées par un sondage Ipsos pour le site d’emploi monster.fr. Il recense une foule de points sur lesquels candidats et recruteurs ne se comprennent pas. Et il donne - forcément ! - des indications intéressantes pour être plus pertinent en entretien d’embauche.

Et parmi ces conseils, celui de bien comprendre le poste proposé. C’est vraiment ce que tous les recruteurs mettent en avant. Plutôt que d’avoir le bon profil exact, la bonne expérience, ce qu’il faut c’est bien comprendre les enjeux du poste et surtout - c’est là qu’il faut travailler en amont - poser les bonnes questions en entretien.

Pas la peine de parler de l’actualité de l’entreprise, on attend de vous que vous meniez une véritable enquête sur le périmètre du poste : il faut cuisiner le recruteur.

Il n'est pas necessaire de prendre des notes !

Les points que les candidats estiment importants, et dont finalement le recruteur se fiche un peu, ce sont des choses toutes bêtes comme par exemple le fait de prendre des notes. Les candidats sont sûrs que ça fait bien. En fait, les recruteurs n’y accordent pas la moindre importance. Idem pour le sacro-saint mail de remerciement après l’entretien. Il n’est pas jugé très important. Plus surprenant, le fait d’avoir avec soi un CV et une lettre de motivation imprimés. 60% des candidats pensent que c’est essentiel. Seuls 38% des recruteurs jugent cela important.

Et puis il y a aussi la façon de postuler, le canal choisi, qui diffère beaucoup.  Les candidats pensent qu’il faut passer par les sites d’emploi, alors que ça n’est pas ce que préfèrent les recruteurs. Surprise de ce sondage : ceux qui embauchent disent adorer les candidatures spontanées. Ils sont deux-tiers à les plébisciter. Et plus encore si c’est le chef d’entreprise lui-même qui fait passer les entretiens.

Deuxième canal privilégié par les recruteurs, le réseau, personnel et professionnel. Faire jouer les connaissance rassure toujours. Et enfin les agences d’intérim et les cabinets de recrutement, des intermédiaires de l’emploi auxquels les candidats ne pensent pas toujours.

(Les qualités appréciées en entretien d'embauche © Fotolia)