On ne pouvait pas le rater, France info

Une soupe, et au lit !

Emmanuel Macron a annoncé mercredi l'instauration d'un couvre-feu en Île-de-France et dans huit métropoles à partir de samedi, et ça n'a pas échappé à Olivia Leray.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Lors de l\'interview d\'Emmanuel Macron, le 14 octobre 2020 (photo d\'illustration).
Lors de l'interview d'Emmanuel Macron, le 14 octobre 2020 (photo d'illustration). (LUDOVIC MARIN / AFP)

J'ai évidemment suivie avec attention les annonces du président mercredi soir. Et ce qu'on en retient, c'est que pour des dizaines de millions de personnes a partir de samedi à 20h59 : "Ça va être tout noir !", comme dans le film RRRrrrr !!!. Et "cours Forest, cours !", c'est quand notre pote va nous virer de chez lui à 20h58.

Je vous le fait en résumé hein parce qu'on a mis du temps à y venir. Début de l'interview 19h55, petite introduction en bonne et due forme, petit exposé, ce n'est qu'à 20h03 que le mot a été lâché : Couvre-feu ! Apres il nous a bien enfoncé le président en revanche avec son : "c'est dur d'avoir 20 ans en 2020."

Fini les "party"

Déprime multiplié par 1 000 aussi parce que tous les trucs cool de la vie c'est fini. Les anniversaires, les diners, les "party" a même dit le président. On peut donc dire encore "party" pour dire apéro en 2020, et ça c'est cool. Ce matin, j'ai surtout une grande pensée pour Rouen. Bah ouais parce que Rouen clairement pour le coup on l'avait pas vu venir. On n’en parlait pas et paff, même enseigne.

Enfin voila quoi, ah si, pour finir, j'aimerai quand même revenir sur cette transition qui nous a encore plus foutu en déprime. Il est 20h40, c'est la fin de l’interview et le président dit "on y arrivera", et puis quelques secondes après tranquille sur TF1, le début du match France Croatie avec des milliers de supporters Voila ça s'appelle tout bonnement nous narguer.

Bon courage à tous, et puis donnez tout parce que comme dirait Céline Dion il reste "encore un soir". Encore deux soir d'ailleurs techniquement puisque le couvre-feu débute dans la nuit de vendredi a samedi à minuit.

Lors de l\'interview d\'Emmanuel Macron, le 14 octobre 2020 (photo d\'illustration).
Lors de l'interview d'Emmanuel Macron, le 14 octobre 2020 (photo d'illustration). (LUDOVIC MARIN / AFP)