On ne pouvait pas le rater, France info

Musique : quand l'intelligence artificielle fait revivre le "club des 27"

Des artistes disparus prématurément "revivent" grâce à l'intelligence artificielle. Et ça n'a pas échappé à Olivia Leray.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La chanteuse britannique Amy Winehouse sur la scène des Eurockéennes de Belfort (France) le 29 juin 2007
La chanteuse britannique Amy Winehouse sur la scène des Eurockéennes de Belfort (France) le 29 juin 2007 (JEFF PACHOUD / AFP)

Où que vous soyez, je voulais qu'on commence tous notre journée avec ça :



Est-ce que vous reconnaissez cette voix, ce style ? Est-ce que cela vous rappelle quelqu'un ? Oui, c'est Amy Winehouse... Et là, reconnaissez-vous aussi ce style ?

Nirvana... Et là, vous me dites : "Le problème c'est qu'hier on commémorait les 27 ans de la mort de Kurt Cobain à 27 ans et que ce morceau-là je ne l'avais jamais entendu." Il ne peut donc pas être nouveau, il n'est pas non plus ressorti d'un trésor caché. Non : si ce matin je peux vous faire entendre ça, c'est grâce à l'intelligence artificielle.

Un projet contre la dépression et les problèmes de santé mentale chez les artistes 

C'est une association canadienne qui s'est lancée dans ce projet. La compilation s'appelle Lost tapes of the 27 club, la compilation perdue du club des 27. "Club" des artistes tous disparus à 27 ans pour différentes raisons et addictions.

Les morceaux sont créés, musique et paroles, par deux programmes d'intelligence artificielle qui ont ingurgité toute la discographie de Nirvana, d'Amy Winehouse et d'autres artistes disparus à 27 ans, le tout chanté par des sosies vocaux. Pour Nirvana, les premières notes de la chanson artificielle Drowned in the sun  rappellent quand même beaucoup celles de Come As You Are, Pour Amy Winehouse l'artificielle s'appelle Man I know et rappelle quand même beaucoup l'univers de You know I'm no good de la vrai Amy.

Que cela vous fasse peur, vous fasse voyager ou vous agace, sachez que c'est pour la bonne cause : pour attirer l’attention sur les musiciens qui luttent contre la dépression et les problèmes de santé mentale. L’argent récolté servira d'ailleurs à aider les artistes en difficulté.

La chanteuse britannique Amy Winehouse sur la scène des Eurockéennes de Belfort (France) le 29 juin 2007
La chanteuse britannique Amy Winehouse sur la scène des Eurockéennes de Belfort (France) le 29 juin 2007 (JEFF PACHOUD / AFP)