Covid-19 : si vous êtes reconfinés, sabotez votre réunion Zoom !

écouter (3min)

Avec le confinement qui nous menace, on risque de retrouver les contacts amicaux, familiaux ou professionnels par viséoconférence, style l'application Zoom. Sachez qu'il existe une façon d'écourter ces réunions virtuelles. Et ça n'a pas échappé à Olivia Leray.

Article rédigé par
Olivia Leray - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Une viséoconférence sur un écran d'ordinateur portable. Photo d'illustration. (BOSTON GLOBE / BOSTON GLOBE / GETTYIMAGES)

C'est la perfection niveau outil anti-productivité et ça s'appelle Zoom escaper. Un logiciel spécialement conçu pour abréger vos réunions en ligne qui s'éternisent. Moi je pensais qu'on allait bientôt classer l'application Zoom au rayon "relique" ou "mauvais souvenir de 2020", mais au vu de la situation, on ne va pas l'enterrer trop vite.

Mais si vous n'en pouvez plus de ces réunions en ligne qui n'en finissent pas, une solution existe, je vous propose le logiciel Zoom Escaper ! Un logiciel créé spécialement pour saborder vous-même vos réunions. Vous l'installez sur votre ordinateur, et pendant la réunion, vous pouvez alors simuler différents problèmes audios, plus ou moins réalistes : des travaux, un chien qui aboie, un bébé qui pleure, un problème de micro, une chasse d'eau, etc, etc...

Au total, huit faux problèmes sonores. J'ai imaginé qu'on pourrait aller plus loin en intégrant de la musique à ce logiciel, par exemple, on vous demande de rendre un dossier le lendemain par mail vous appuyer sur le bouton Michel Fugain.

Ou bien on vous demande de faire un bilan que vous n'avez pas du tout travaillé, et hop, bouton Niagara !

Voila, si vous avez peur de vous faire honte ou de perdre votre travail je vous accorde que c'est risqué, on a un autre moyen de s'auto saboter : Zoom deleter, c'est un programme qui vérifie tout simplement en permanence si l'application Zoom est installée sur votre ordinateur, et si elle y est, le programme la supprime immédiatement. À vous de choisir ce que vous préférez !

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.