Covid-19 : le retour du retour à la vie normale

écouter (3min)

Le Premier ministre Jean Castex laisse entrevoir la fin du tunnel en ce qui concerne la crise du Covid-19. Ça n'a pas échappé à Olivia Leray.

Article rédigé par
Olivia Leray - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des jeunes autour d'une table sur une terrasse d'un café à Nice (Alpees-Maritimes). (DYLAN MEIFFRET / MAXPPP)

Vous la sentez cette petite musique qui monte ? La musique du retour à la vie normale ? L'expression est à nouveau sur toutes les bouches. Je me dois de vous dire : attention de ne pas vous faire berner !

Où est ce que je l'ai entendu cette expression ? Pas plus tard que mardi 31 août, dans la bouche de Jean Castex. (Je suis contente parce qu’on a eu des nouvelles du Premier ministre). Il était en déplacement dans le Bas Rhin ça m’a fait plaisir d'autant plus quand il a dit ça : "On est un des pays du monde qui désormais vaccinons le plus. Ce n'est pas tout à fait surprenant que, en conséquence, on soit sur la bonne voie pour retrouver une vie normale."

Et dans la même journée, on a entendu quoi aussi ? Alain Fischer président du conseil d'orientation de la stratégie vaccinale sur BFM :  "On n'est pas très loin du retour à une vie proche de la normale."

Rangez vos sourires, désolé de casser l'ambiance les gars, c’est bien tenté, mais cette fois, on ne nous aura plus. Parce qu'on nous a déjà fait le coup de la vie normale ! Début mars, Gabriel Attal déclarait : "Pour la première fois depuis des mois maintenant, le retour à des vies plus normales est en vue."

Résultat : quelques semaines plus tard, reconfinement ! C'était un confinement mi-doux, mi-sel. Demi-sel on va dire, mais quand même.  Vous allez me dire depuis 65,6% des Français ont reçu leurs deux doses, mais mon devoir est de vous éviter un ascenseur émotionnel. Alors je dis prudence. Moi, je préfère limite croire notre bon vieux président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy, maintenant au moins je ne suis pas déçue puisqu’il prévoit toujours le pire. Qu’est-ce qu’il disait en juillet dernier ? "Retour à la vie normale pas certain pour fin 2022..." Voilà. Là d'accord ! Focus 2023, ce n’est pas beau ça ?

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers On ne pouvait pas le rater

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.