On ne pouvait pas le rater, France info

Confinement, déconfinement... Dans l'ascenseur émotionnel avec Gabriel Attal et Olivier Véran

Le gouvernement souffle le chaud et le froid quand il évoque la possibilité d'un déconfinement. Ça n'a pas échappé à Olivia Leray.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement (à gauche) et Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé (à droite) à la sortie du conseil des ministres, le 14 octobre 2020.
Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement (à gauche) et Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé (à droite) à la sortie du conseil des ministres, le 14 octobre 2020. (S?BASTIEN MUYLAERT / MAXPPP)

C'est une chronique sous le signe de Calogero ce matin. Vous savez, dans le clip En Apesanteur, il "dragouillait" dans un ascenseur.

Figurez-vous qu'on est tous dans le même ascenseur que Calogero, en ce moment sauf que nous c'est pas pour "pécho", nous on monte, on descend, on remonte... c'est émotionnel. On va du 18e étage au −2. 

Le mot d'ordre du gouvernement, c'est de nous donner de l'espoir. Par exemple Olivier Veran, il prend un minimum de pincettes pour nous dire qu'on va "vers le mieux"

Mais avec le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, lui, ce n'est pas du tout la même musique. "Nous ne sommes pas du tout au déconfinement" :

Gabriel Attal, le porte-parole du gouvernement, c'est tout simplement le mec qui change la musique sans prévenir en soirée. Et là, nous voilà au nivau entresol... Laissez-nous rêver un peu !

Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement (à gauche) et Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé (à droite) à la sortie du conseil des ministres, le 14 octobre 2020.
Gabriel Attal, porte-parole du gouvernement (à gauche) et Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé (à droite) à la sortie du conseil des ministres, le 14 octobre 2020. (S?BASTIEN MUYLAERT / MAXPPP)