Nouveau monde, France info

Pour résister à ses concurrents, Spotify se met à la vidéo

Spotify, le leader de la musique en streaming, se lance dans la vidéo. Une manière de résister face à une concurrence de plus en plus offensive.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Spotify Now (extrait vidéo promo) © Spotify)

Lorsqu’on interroge les internautes aujourd’hui, notamment les jeunes, pour savoir de quelle manière ils écoutent de la musique, la réponse est souvent la même : YouTube. En fait de musique, ils regardent surtout des clips vidéo. C’est facile, rapide, gratuit et ça marche sur ordinateur comme sur mobile. Spotify, le leader mondial du streaming audio, ne pouvait donc pas rester à l’écart de ce phénomène. L’entreprise d’origine suédoise a dévoilé hier « Now » (maintenant), un nouveau service qui comprend de la vidéo en illimité.

 

En quoi consiste cette offre exactement ?

 

Now est disponible pour l’instant uniquement aux Etats-Unis, en Suède, en Grande-Bretagne et en Allemagne. L’idée est de proposer des clips musicaux mais pas seulement. On trouve aussi des Web series et des documentaires. Pour cela, Spotify a passé des accords avec des fournisseurs de contenus variés tels que ABC, BBC, MTV ou encore Ted, ce programme de conférences consacrées aux technologies du futur.

Et puis Spotify Now ne concerne pas seulement la vidéo. Il s’agit aussi de renforcer l’offre audio. Exemple avec une fonction assez bluffante baptisée Spotify Running . De quoi s’agit-il ? On écoute souvent de la musique en streaming pour faire du sport, notamment de la course. Spotify Running est un mode spécial de l'appli mobile qui analyse votre vitesse et choisit un style de musique adapté à votre foulée, énergique ou tranquille selon les moments. Les sportifs du dimanche apprécieront.

On le voit, Spotify fait feu de tout bois.

 

Pourquoi ces innovations ?

 

Le Suédois veut maintenir son avance sur le marché du divertissement numérique. Il y a des concurrents comme le français Deezer pour la musique ou surtout Pandora aux Etats-Unis ainsi que YouTube pour la vidéo, on l’a dit. Il y a aussi, surtout, de futurs concurrents de poids comme un certain… Apple. La marque à la pomme serait en train de peaufiner, elle aussi, un service de musique en streaming, suite à son rachat de Beats Music. Il se murmure qu’Apple œuvrerait actuellement en sous-main pour freiner l’expansion de ce concurrent européen gênant. Spotify pourra it devoir renoncer à son offre d’écoute gratuite de musique au profit d’un service exclusivement payant.

Bref, la bataille est rude pour le pionnier du streaming. D’autant que, malgré un succès indéniable auprès du public, ses revenus sont encore modestes et ses relations assez tendues avec les majors ainsi que les artistes qui estiment que le streaming ne leur fait pas gagner assez d’argent.

 

(Spotify Now (extrait vidéo promo) © Spotify)