Nouveau monde, France info

Nouveau monde. Samsung présente son nouveau smartphone pliant

Le constructeur coréen Samsung dévoile mardi soir son deuxième modèle de smartphone pliant à écran souple. D'autres modèles sont en préparation. Une révolution ou un futur bide commercial ? 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Une image du smartphone pliant Z Flip présenté dans une vidéo par Samsung
Une image du smartphone pliant Z Flip présenté dans une vidéo par Samsung (SAMSUNG / YOUTUBE)

Samsung et Huawei ont lancé l’an dernier les tout premiers modèles de smartphones à écrans souples, le Galaxy Fold et le Mate X. Il s’agissait d’appareils s’ouvrant horizontalement, comme des portefeuilles, pour se transformer en petites tablettes. 

Le 11 février, le Coréen inverse le concept. Il doit dévoiler ce soir le Galaxy Z Flip, un appareil qui nous renvoie vers le passé puisqu’il s’agit d’un téléphone à clapet, comme dans les années 90. Plié, celui-ci est tout petit et tient dans la poche ; une fois déplié, verticalement, il présente un long écran de 6,7 pouces, sans charnière puisque l’écran est souple.

Compact qui tient dans la poche

Ce ne sera pas le seul modèle du genre cette année. Motorola (marque américaine revendue en 2014 au chinois Lenovo), l’inventeur du téléphone à clapet avec le StarTac en 1996, doit commercialiser également cette année un appareil pliant très attendu, le Razr 2019. Là encore, l’appareil sera doté d’un écran souple qui se plie et déplie dans le sens de la longueur, donnant un smartphone compact, facile à ranger dans une poche, mais néanmoins doté d'un grand écran. Avantage ce type de design : l’écran est protégé.

Un démarrage timide

Pour l’instant, le démarrage des smartphones pliants est plutôt timide. Samsung aurait vendu 500 000 exemplaires de son Galaxy Fold l’an dernier et Huawei environ 100 000 Mate X. Il faut dire qu’il s’agit d’appareils haut de gamme, qui coûtent plus de 2 000 euros (1 500 euros pour les modèles à venir). En plus, ce sont des premières versions. Ils sont assez massifs et lourds. Sans compter certains problèmes de solidité, suite à des traitements sans doute un peu violents de la part des premiers utilisateurs américains.

Cependant, les constructeurs nourrissent de grands espoirs. Selon des études, il pourrait se vendre 50 millions de smartphones à écrans souples d’ici cinq ans. Certaines projections évaluent même le marché à 240 millions d'euros au cours de la prochaine décennie. Samsung pense qu’à terme, tous les smartphones seront pliants. Reste à savoir ce que fera Apple qui n'a pour l'instant rien annoncé dans ce domaine. 

Une image du smartphone pliant Z Flip présenté dans une vidéo par Samsung
Une image du smartphone pliant Z Flip présenté dans une vidéo par Samsung (SAMSUNG / YOUTUBE)