Nouveau monde, France info

Nouveau monde. Pourquoi les prénoms de Siri et d'Alexa pour des assistants vocaux ?

Les insolites de la technologie tout l’été sur franceinfo. Question du jour : pourquoi les assistants vocaux Siri et Alexa s’appellent-ils Siri et Alexa ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Des assistants vocaux de plusieurs marques
Des assistants vocaux de plusieurs marques (JEROME COLOMBAIN / RADIO FRANCE)

On commence par Siri, l’assistant d’Apple, lancé en 2011. Si vous lui demandez pourquoi il s’appelle Siri, il ne vous dira pas grand-chose. Le secret est bien gardé. Pour en savoir plus, il faut remonter aux origines. L’application Siri vient de plusieurs programmes américains de recherche, menés au début des années 2000, notamment par le Stanford Research Institute, initiales : S.R.I. Mais ce n’est pas l’origine du nom Siri.

En 2007, trois entrepreneurs américains reprennent le projet de Stanford et créent une start-up qu’ils appellent Siri car l’un de ses créateurs, Dag Kittlaus, a vécu en Norvège où le mot siri signifie : "femme magnifique qui vous mène vers la victoire". Il voulait appeler sa fille Siri. Il a eu un fils. Il s’est consolé avec sa start-up. Ce n’est qu’en 2010 qu’Apple va rachète la start-up Siri pour intégrer l’assistant vocal dans l’iPhone. La mission sera confiée à l’Américain Adam Cheyer et au Français Luc Julia. Alors que Steve Jobs n’aimait pas le nom Siri, celui-ci est resté. À noter que Siri est le seul assistant vocal qui peut être soit masculin, soit féminin, en fonction du choix de l’utilisateur.

Alexa, un nom qui "claque"

Le nom Alexa est inspiré de la bibliothèque d’Alexandrie, qui est censée contenir tout le savoir du monde. L’image est belle. Mais ce n’est pas la seule explication…
Alexa a été inspiré par Star Trek, où il y a un ordinateur omniscient que l’on interpelle en disant simplement : "computer". 

Les ingénieurs d’Amazon ont cherché un mot-clé, facile à prononcer dans toutes les langues. Un nom avec une consonne dure pour que ce soit facilement reconnaissable par l’appareil. Ils ont choisi Alexa parce ça "claque" C’est pratique d’un point de vue technique. Il fallait aussi un mot que l’on ne prononce pas trop souvent dans la vie courante, pour éviter les risques de confusion. Sauf que là, ce n’est pas parfait car beaucoup de personnes ont appelé leur fille Alexa. Et puis, en français, par exemple si, dans une phrase, vous dites "avec ça", l’assistant vocal va se déclencher quasiment à tous les coups !
   

Des assistants vocaux de plusieurs marques
Des assistants vocaux de plusieurs marques (JEROME COLOMBAIN / RADIO FRANCE)