Nouveau monde, France info

Nouveau monde. Les nouveaux mini-drones vidéo sont de sortie pour l’été

Et si votre prochaine caméra vidéo était un drone ? Nous avons testé le nouveau drone de la marque française Parrot. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le nouveau drone Anafi de Parrot se pilote à l\'aide d\'une télécommande dédiée et d\'un smartphone qui sert d\'écran de retour
Le nouveau drone Anafi de Parrot se pilote à l'aide d'une télécommande dédiée et d'un smartphone qui sert d'écran de retour (JEROME COLOMBAIN / RADIO FRANCE)

Tenir votre caméra à la main peut paraître dépassé. La mode est aux caméras drones, comme la denière Parrot. Nous l'avons testée.

Ultra-compacts

Parrot, spécialiste et pionnier des drones grand public, reprend les airs avec son dernier né : un mini drone baptisé Anafi (du nom d'une île grecque). Ultraléger (320 grammes), pliable, ultra-compact (il tient dans un étui de la taille d’une trousse d’écolier), Anafi filme en 4K (ultra haute définition) avec une capacité de 25 minutes de vidéo sur carte mémoire. Idéal pour filmer vos aventures au bout du monde, votre maison de campagne, vos randonnées en VTT ou vos sauts en parachute puisque le drone dispose d’une fonction de suivi automatique. Ce genre de joujou n’est pas donné, malheureusement (700 euros), tout en restant dans les prix du marché.

Concurrence chinoise

Le français Parrot doit faire face à une concurrence étrangère de plus en plus vive, notamment de la part du Chinois DJI avec ses drones Spark et Mavic Air, également très compacts (300 et 400 grammes), dotés chacun d’un détecteur automatique d’obstacles, et qui peuvent même se piloter sans télécommande, juste en faisant des gestes avec les mains devant la caméra (environ 350 à 1 000 euros, suivant modèles).

Règles strictes d'utilisation

Rappelons, toutefois, qu’un drone ne s’utilise pas n’importe comment, ni n’importe où. Pas question de voler près des zones sensibles (aéroports, centrales nucléaires), pas le droit de survoler des zones où il y a du monde (plages, centres-villes), interdiction de filmer vos voisins dans leurs jardins ou par les fenêtres. Même si la portée est de plusieurs kilomètres, il faut toujours avoir le drone à portée de vue. Heureusement, ces appareils sont équipés d’un bouton de retour automatique : il suffit d’appuyer dessus pour qu’il vienne se poser à vos pieds.

Le nouveau drone Anafi de Parrot se pilote à l\'aide d\'une télécommande dédiée et d\'un smartphone qui sert d\'écran de retour
Le nouveau drone Anafi de Parrot se pilote à l'aide d'une télécommande dédiée et d'un smartphone qui sert d'écran de retour (JEROME COLOMBAIN / RADIO FRANCE)