Cet article date de plus de quatre ans.

Nouveau monde. L'assistant vocal d'Amazon sera disponible cette année en France

écouter (3min)

Le géant d'internet Amazon annonce que son célèbre assistant vocal "Echo" sera disponible en 2018 en version française.

Article rédigé par
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Aux États-Unis, un Américain sur cinq possède désormais un assistant vocal.  (BAZIZ CHIBANE / MAXPPP)

Alexa, l’intelligence artificielle d’Amazon, parlera français avant la fin de l’année. C’est le site d’Amazon qui l’annonce. Une rumeur avance la date du 14 avril mais ce n’est pas confirmé. Le premier assistant vocal Amazon Echo est sorti aux États-Unis en 2016. Le procuit est également disponible en Grande-Bretagne et en Allemagne. Mais, apparemment, l’adaptation en français du système de reconnaissance vocale prend du temps. Amazon est en train de finaliser ses tests et fait même appel à des volontaires "beta testeurs" pour entraîner Alexa à parler et à comprendre la langue de Molière.

Assistant à tout faire

En principe, l’Alexa française fera les mêmes choses que sa consœur anglophone, c'est-à-dire répondre à des questions existentielles telles que : "Quel temps va-t-il faire aujourd’hui ?", "Quel film y a-t-il au cinéma ?", "Préviens-moi dans trois minutes" (pour faire cuire les œufs) ou "Éteins la lumière". Petite déception : d’après les versions test que nous avons pu entendre ici ou là, la voix française d’Alexa semble moins agréable que son équivalente américaine qui marrie étonnamment bien neutralité et chaleur.

Les assistants vocaux gagnent du terrain

Aux États-Unis, un Américain sur cinq possède désormais un assistant vocal. Le marché est détenu à 70% par Amazon Echo, devant Google Home. Est-ce une vraie tendance de fond ? Trop tôt pour le dire. Mais, selon Comscore, en 2020, moitié des accès au Web se fera par la voix.

La prochaine étape, c’est l’authentification biométrique des voix, c'est-à-dire la reconnaissance de la personne qui parle. Chaque assistant réagira uniquement à la voix de son maître. Ce sera indispensable pour les services marchands. En effet, avec Alexa, on peut déjà passer commande sur Amazon. De son côté, Google annonce que l’on pourra bientôt envoyer de l’argent à un ami par commande vocale. Pas question que n’importe qui puisse ordonner n’importe quoi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.