Nouveau monde, France info

Nouveau monde. Google veut rendre nos smartphones encore plus intelligents

Attention, vos téléphones pourront bientôt passer des coups de fil tout seuls, sans que vous ayez à appeler. C'est en tous cas l'ambition d'Android.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Des icônes d\'applications Google, sur un smartphone, en Chine, le 16 janvier 2018.
Des icônes d'applications Google, sur un smartphone, en Chine, le 16 janvier 2018. (ZHAO XIAOJUN / IMAGINECHINA / AFP)

Démonstration assez spectaculaire faite mardi soir par Google à l’occasion de la keynote Google I/O destinée aux développeurs d’applications : un smartphone qui passe un coup de fil tout seul pour prendre un rendez-vous chez le coiffeur. Il s’agit en fait du système Google Assistant, présent sur tous les smartphones Android. Il suffit de lui indiquer que l’on souhaite se rendre chez le coiffeur tel jour entre telle heure et telle heure et le système va se charger de téléphoner et de dialoguer vocalement avec le commerçant. La voix a été retravaillée pour être encore plus réaliste, avec même des hésitations. A l’autre bout du fil, l’interlocuteur ne se rend même pas compte qu’il converse avec un robot.

Intelligence artificielle à tous les étages

Il y aura de l’intelligence artificielle partout dans les produits Google prochainement. Par exemple, la nouvelle version de Gmail sera capable de finir nos phrases lorsqu’on écrit un message (jusqu'à présent, le système d'écriture prédictive se limite à proposer seulement des mots). La future version d’Android, Android P, sera capable de prédire quelles applications on s’apprête à utiliser afin d’optimiser la consommation de la batterie. Avec le système Google Lens, on pourra aussi prendre en photo un bibelot ou un vêtement et le système proposera des liens pour acheter le même. Plus sérieux, l’IA sert également à détecter et même prédire des maladies en analysant la rétine de l’œil. Google est en pointe dans l’IA, grâce à la puissance de ses machines, de ses ingénieurs et surtout des données dont il dispose. Il a bien l’intention de le faire savoir à travers ces applications très concrètes.  

Le développement du "bien-être numérique"

Dans le même temps, Google promet de nous aider à limiter notre addiction aux smartphones avec de nouvelles fonctions. Android va désormais compter le nombre de fois où on déverrouille son smartphone chaque jour et mesurer le temps passé sur YouTube, afin de nous inciter à lever le pied. La firme américaine a également présenté son concept de "bien être numérique" (digital well being) avec notamment un mode "ne pas déranger" qui s’active automatiquement lorsqu’on retourne le téléphone et un dispositif qui fait devenir l’écran tout gris, le soir, afin de limiter l’exposition à la fameuse lumière bleue soupçonnée d’empêcher de dormir.    

Des icônes d\'applications Google, sur un smartphone, en Chine, le 16 janvier 2018.
Des icônes d'applications Google, sur un smartphone, en Chine, le 16 janvier 2018. (ZHAO XIAOJUN / IMAGINECHINA / AFP)