Nouveau monde, France info

Nouveau monde. Dans le futur, les colis seront livrés par des robots roulants ou des drones autonomes

Tout l’été, la chronique "Nouveau monde" explore le futur. En 2030, de nombreuses livraisons devraient être assurées par des robots autonomes.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un prototupe de drone livrant un colis à Pourrieres (Var).
Un prototupe de drone livrant un colis à Pourrieres (Var). (MAXPPP)

Le robot-facteur du futur ressemblera sans doute un peu à son ancêtre Hector, qui sillonne déjà les trottoirs de plusieurs villes de France en 2019 pour livrer le courrier. Depuis quelques semaines, Hector, sorte de grosse armoire sur roues, suit les facteurs de manière autonome pour porter les paquets. En Chine, en périphérie de Pékin, des petits cousins d’Hector, fabriqués par la société Zhen Robotics, ressemblant à de grosses glacières de camping sur roulettes, circulent entièrement seuls pour livrer les colis.

Ces robots de livraisons vont se multiplier dans les rues, les gares ou même les supermarchés. Toutes les sociétés de livraison, comme Amazon ou Fedex, y travaillent. Selon une étude McKinsey, en 2025, plus de 50 millions de colis seront livrés quotidiennement par des véhicules autonomes. Le problème, c’est que les robots-livreurs d’aujourd’hui ne savent pas monter les escaliers ou prendre l’ascenseur. Le destinataire doit donc récupérer lui-même sa livraison sur le trottoir après avoir déverrouillé la porte du robot avec son smartphone.

Des chiens-livreurs ou des drones-livreurs

Dans le futur, la camionnette autonome de livraison s’arrêtera devant chez vous. Un robot humanoïde en sortira. Avec ses deux bras articulés, il portera soigneusement votre colis et vous le remettra en mains propres. C’est ce que prépare, par exemple, le constructeur Ford avec son robot Digit. En Allemagne, la marque Continental, réfléchit à des chiens robots-livreurs qui seraient transportés par minibus jusque dans un quartier puis, ensuite, iraient distribuer les colis dans les immeubles.

Les robots-livreurs que l’on va voir arriver au cours des années 20 sont gentils comme tout. Ils roulent tout doucement sur les trottoirs, savent éviter les obstacles et laisser passer les piétons. Mais que se passera-t-il, demain, si les villes sont envahies ? Quand on voit le sort que certains font subir aux trottinettes parce qu’elles les dérangent, on imagine le pire pour les pauvres robots. L’alternative, ce sera peut-être la livraison par drone. Demain, votre commande arrivera sur le toit de votre immeuble, sera déposé dans un espace de livraison prévu à cet effet où vous n’aurez plus qu’à la récupérer.

Ces prédictions sont basées sur des innovations réelles ou envisagées

Un prototupe de drone livrant un colis à Pourrieres (Var).
Un prototupe de drone livrant un colis à Pourrieres (Var). (MAXPPP)