Nouveau monde, France info

Nouveau monde. CES de Las Vegas : à côté des gadgets, il y a aussi des innovations "utiles"

De la montre qui prévient en cas d'infarctus jusqu'au climatiseur non polluant, tour d'horizon des objets utiles du Consumer electronics show à Las Vegas.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La section \"Tech for a better world\" du CES de Las Vegas récompense les innovations positives. 
La section "Tech for a better world" du CES de Las Vegas récompense les innovations positives.  (JEROME COLOMBAIN / RADIO FRANCE)

Le CES de Las Vegas n’est pas seulement un concours de gadgets farfelus. C'est aussi l’occasion de découvrir des innovations réellement utiles, notamment dans le domaine de la santé et de l’environnement.

Une montre connectée pour prévenir les infarctus

Le Français Withings a choisi de lancer au CES de Las Vegas sa nouvelle montre connectée, qui détecte l’apnée du sommeil. Cette "vraie" montre à aiguilles est bardée de capteurs pour mesurer en permanence un certain nombre de paramètres, tels que le taux d’oxygène dans le sang.

Elle intègre aussi de quoi faire des électrocardiogrammes et elle est censée prévenir les accidents cardiovasculaires, y compris les crises cardiaques. Matthieu Letombe, le directeur général de Withings, est persuadé que les objets connectés vont révolutionner la santé. "Ils permettent de suivre les personnes dans leur environnement sur le long terme plutôt que très ponctuellement lors d’examens à l’hôpital", affirme-t-il.

Montre Withings à ECG
Montre Withings à ECG (AFP)

Des solutions pour venir en aide aux personnes dyslexiques

La start-up française Lexilight présente une lampe de bureau contre la dyslexie. Celle-ci émet des pulsations lumineuses censées rétablir l’équilibre entre les deux yeux afin de permettre une lecture normale. De son côté, l’opticien Atol a dévoilé des lunettes anti-dyslexie. Il s’agit de verres électroniques qui filtrent les images miroirs gênant la lecture.

Lampe anti-dyslexie du français Lexilight
Lampe anti-dyslexie du français Lexilight (JC/RF)

Un climatiseur non-polluant

Une entreprise américaine, Oxicool, prétend avoir mis au point un climatiseur non-polluant (les systèmes classiques de climatisation consomment beaucoup d’énergie et réchauffent l’atmosphère). Celui-ci fonctionne à base d’eau pure, ne contient pas de fluides polluants et consommerait 90% d’électricité en moins. Cependant, pour rafraîchir une habitation de 300 à 400 mètres carrés, il faut quand même installer dans son jardin un énorme appareil de la taille d’un abri de jardin. L’efficacité d’un tel produit étant difficile à évaluer dans le cadre d’un salon, on espère que la promesse est réellement tenue.

Climatiseur \"propre\" de la société américaine Oxicool
Climatiseur "propre" de la société américaine Oxicool (JC/RF)

Des machines à "fabriquer de l’eau"

Autre type d’innovation utile : des machines à produire de l’eau potable à partir de l’air et de l’énergie solaire. Le principe consiste à récupérer l’eau présente dans l’air ambiant grâce à la condensation. Le système est alimenté par des panneaux solaires et donc ne pollue pas. Il peut produire, selon ses concepteurs, un à trois litres d’eau par jour avec un panneau installé sur le toit d’une maison. Plusieurs entreprises proposent ce type de produits. Une start-up israélienne a même équipé un camion pour se déplacer sur des zones privées d’eau potable.

Une machine à \"fabriquer\" de l\'eau potable
Une machine à "fabriquer" de l'eau potable (JC/RF)

La section \"Tech for a better world\" du CES de Las Vegas récompense les innovations positives. 
La section "Tech for a better world" du CES de Las Vegas récompense les innovations positives.  (JEROME COLOMBAIN / RADIO FRANCE)