Nouveau monde, France info

Nouveau monde. Amazon / Google : les raisons de la discorde

Les deux géants américains Amazon et Google se livrent à un bras de fer qui se durcit de jour en jour. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le site de vente en ligne Amazon.
Le site de vente en ligne Amazon. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

Ne cherchez pas les dernières caméras vidéo ni la sonnette connectée de la marque américaine Nest sur Amazon. Alors que l’on trouve presque tout, pourtant, sur le plus grand site marchand du monde, ces produits sont absents des rayonnages virtuels car Amazon a décidé de ne pas les vendre. Motif ? Nest appartient à Google et entre Google et Amazon, c’est la guerre !

Trois ans de bras de fer

Cette guerre dure depuis 2015 et trouve son origine dans l’évolution des activités des deux géants. Au départ, Google était un moteur de recherche et une plateforme logicielle et Amazon un supermarché en ligne. Mais ces deux marques ont étendu leurs activités et sont devenues tentaculaires. Amazon s’est mis aux liseuses, aux tablettes et aux assistants intelligents. De son côté, Google fait des téléphones et toutes sortes d’équipements électroniques, dont des assistants vocaux. C’est la raison pour laquelle on ne trouve pas l’assistant vocal Google Home, concurrent d’Amazon Echo, sur le site marchand, ni la clé Chromecast de Google (qui permet de diffuser du contenu sur la télé) concurrente de la clé Fire TV d’Amazon.

Maison connectée

Aujourd’hui, Google annonce son intention de retirer du site Amazon tous les produits Nest, y compris le célèbre thermostat connecté de cette marque. Lorsque les stocks seront vides, ils ne seront pas réapprovisionnés. Il faut dire que le secteur de la maison connectée devient stratégique pour l’un comme pour l’autre. Amazon vient de racheter la startup américaine Ring, spécialisée dans les caméras et les portiers connectés, directement concurrente de Nest.

Neutralité du net

C’est un peu comme si Carrefour arrêtait de vendre du beurre ou des céréales de marques concurrentes de sa propre marque générique. En plus, l’affaire prend une tournure particulière car il s’agit de produits connectés. Ainsi, Google a réagi au boycott de sa clé Chromecast en bloquant l’accès à YouTube (qui lui appartient) sur les appareils connectés d’Amazon. On n’est pas loin d’une atteinte au principe de neutralité d’Internet, qui passe aujourd’hui aussi par les terminaux. Si la guéguerre Amazon / Google s’amplifie, cela pourrait bien avoir des conséquences dont les consommateurs risquent vraiment de faire les frais.    

Le site de vente en ligne Amazon.
Le site de vente en ligne Amazon. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)