Nouveau monde, France info

Le PDG de Microsoft à Paris pour parler emplois du futur

Satya Nadella, PDG de Microsoft, est en visite aujourd'hui à Paris. Il rencontre le Président de la République et donne une conférence à la Sorbonne.

(Reuters)

Satya Nadella va parler d'innovation et de technologie cet après-midi dans le grand amphithéâtre de la Sorbone mais aussi d'emploi. La conférence s'intitule : "quel sera votre métier demain ?". Et le communiqué de presse de préciser : est-ce que ce sera "aiguilleur de drones, architecte du numérique ou gestionnaire de données inutilisées ?". De même que les 10 emplois qui recrutent le plus actuellement n’existaient pas en 2004, 60% des métiers exercés dans 15 ans n’existent pas aujourd'hui (Wagepoint 2015).

Satya Nadella ne sera pas seul. Il y a aussi au programme des représentants d'Airbnb, Criteo, Facebook et aussi du pôle de recherche Microsoft Research-INRIA.

 

Qui est Satya Nadella ?

 

D'origine indienne, âgé de 46 ans, Satya Nadella est PDG de Microsoft depuis même pas deux ans. Il est arrivé aux manettes en février 2014. C'est seulement le troisième patron de la firme américaine, après le fondateur Bill Gates et son successeur Steve Ballmer. En moins de deux ans, Satya Nadella a redynamisé et redonné un cap à Microsoft qui semblait aussi perdu qu'un gros bateau ivre, encerclé par les Apple, Google et autres Facebook. Après ses déboires dans le mobile, après le funeste Windows 8 aujourd'hui, Microsoft revient sur le devant de la scène avec des produits qui font à nouveau rêver. Par exemple : Windows 10, ce système unifié pour toutes les plateformes, les ordinateurs tablettes hybrides ou encore les étonnantes lunettes de réalité augmentée Hololens. Bref, sous l'impulsion de Nadella, Microsoft redevient "cool" et renoue avec le grand public.

 

Est-il fréquent que les patrons high-tech américains viennent ainsi prêcher la bonne parole en France ?

 

Oui. Satya Nadella est déjà venu l'an dernier. Avant lui, il y avait eu ses prédécesseurs Bill Gates et Steve Ballmer, Eric Schmidt de Google, Mark Zuckerberg de Facebook ou encore John Chambers de Cisco. Chaque année ou presque, les grands de la Silicon Valley (et de Seattle pour ce qui concerne Microsoft) s'offrent une petite tournée dans les capitales européennes. Ce sont des visites très "business". Ils rencontrent leurs clients et aussi toutes les entreprises, grandes ou petites, qui gravitent et bénéficient des écosystèmes technologiques mis en place par ces acteurs mondiaux de l'industrie high-tech. 

(Reuters)