Nouveau monde, France info

Le cloud, comment ça marche ?

On en a beaucoup parlé tout au long de l'année 2012 : le "cloud". Mais, au fait, comment ça marche ? Quels types d'offres trouve-t-on sur le marché ?

(©)

Le cloud, c'est quoi ? 

Pouvoir accéder à tout instant à ses données personnelles à
partir de n'importe quel ordinateur, tablette ou smartphone. Voilà la promesse
du "cloud", le nuage informatique, grande innovation high-tech de
l'année écoulée aussi bien pour les entreprises que pour les particuliers. Le
cloud permet également de travailler à plusieurs sur les mêmes fichiers.

Plusieurs offres

Le nuage a beaucoup évolué ces derniers mois avec des offres
commerciales alléchantes qui fonctionnent à peu près toutes sur le même modèle
: un minimum d'espace gratuit puis de l'espace supplémentaire si nécessaire pour
quelques dizaines d'euros par an. Chaque offre présente ses avantages et ses
inconvénients.

  • Par exemple, le Français Orange est celui qui propose le
    plus gros espace gratuit, 50 Gigaoctets, pour stocker photos, vidéos et
    documents personnels.

D'autres prestataires sont plus avares mais ne manquent pas
d'avantages pour autant.

  • L'américain Dropbox est le champion de la synchronisation automatique
    et agnostique entre toutes les familles d'ordinateurs.

  • Microsoft Skydrive joue sur l'intégration avec les
    services Windows.

  • iCloud d'Apple se veut le partenaire incontournable des
    iPod, iPhone et iPad, notamment pour la musique et les sauvegardes automatiques.

  • Google Drive propose non seulement du stockage mais aussi
    un traitement de texte et un tableur gratuit, c'est le chouchou des étudiants
    qui ont besoin de travailler ensemble.

Faire du cloud sans le savoir

Bref, le cloud, pas moyen d'y couper. Nous faisons même du
cloud sans le savoir lorsque nous consultons notre messagerie électronique, par
exemple, depuis un ordinateur puis depuis un smartphone ou une tablette ou
lorsque nous synchronisons nos contacts entre tous nos appareils sans même y
penser.

Mais alors que les opérateurs aimeraient nous enfermer dans
leur nuages respectifs, les utilisateurs que nous sommes ont plutôt intérêt à utiliser
différents services en fonction de leurs besoins, ce qui oblige à comparer
soigneusement les offres.

Sécurité et pérennité

Reste la question de la sécurité des données et surtout de
leur pérennité. Que se passe-t-il le jour où l'on souhaite fermer son compte ou
simplement lorsque l'on cesse d'utiliser le service ? Que se passe-t-il en cas
de décès ? Autant de questions à clarifier dans les mois et les années à
venir.  

(©)