Cet article date de plus de neuf ans.

L'impression 3D au service de la médecine et de la faim dans le monde

écouter (5min)
Du plus spectaculaire au plus insolite, l'impression 3D commence pour de bon à changer la vie.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (©)

Une imprimante 3D, qu'est-ce que
c'est ? C'est une grosse machine qui permet de fabriquer toutes sortes d'objets

  • comme des tasses, des coques de téléphones mobiles ou des maquettes publicitaires
  • en exemplaires uniques à partir d'un fichier informatique. On part d'une
    image virtuelle et on en fait un objet bien réel par empilement de fines
    couches de plastiques. Jadis réservée aux entreprises pour des questions de
    coûts, l'impression 3D est aujourd'hui accessible au grand public. On peut se
    fabriquer à peu près tout type d'objets pour quelques dizaines d'euros grâce à
    des sites spécialisés sur Internet. Et pas seulement des armes à feu, comme il
    en était question il y a quelques semaines aux Etats-Unis.

Au service de la santé

Aujourd'hui, certains organismes
comme des écoles d'ingénieurs s'équipent de leurs propres imprimantes 3D.
Demain, on en verra peut-être également dans les hôpitaux. En effet, cela
pourrait se révéler bien utile. Exemple : cette histoire dans l'Ohio. Un enfant
était né avec une malformation respiratoire qui l'empêchait de vivre
normalement. Il était victime de nombreux arrêts cardiaques et respiratoires.
Les médecins ont trouvé la solution : ils fabriqué en 48 heures un tout petit
tube en plastique qu'ils ont implanté sur l'enfant ce qui a permis de lui
sauver la vie. L'opération a eu lieu lorsqu'il avait 3 mois et il en
aujourd'hui 19. Il est en bonne santé. En Californie, une start up est en
train de chercher le moyen de créer avec des cellules humaines des organes
entiers qui pourraient être implantés dans le corps de patients.

Et aussi... imprimante à nourriture

Autre application plus insolite de
l'impression 3D : les plats cuisinés. La NASA vient d'octroyer une bourse de
125 000 dollars à un chercheur américain pour la mise au point d'une
"imprimante à pizza pour les cosmonautes". Une cartouche de pâte, une
cartouche d'huile, une autre de protéine... Et on pourra envoyer dans l'espace
des recettes de pizzas qui se fabriqueront toutes seules. L'inventeur de cette "imprimante
culinaire" est même persuadé que ce serait un bon moyen de lutter contre
la faim dans le monde en imprimant des plats à base de composants alimentaires basiques
et à des recettes qui seraient disponibles sous forme de logiciels libres.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.