Nouveau monde, France info

Faut-il se méfier de la webcam de son ordinateur ?

Faut-il masquer la webcam de son ordinateur pour éviter d'être espionné ? En tout cas, c’est ce que fait le patron de Facebook, Mark Zuckerberg.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Sur cette photo, la webcam et le micro de l'ordinateur de Mark Zuckerberg semblent bien occultés © Facebook)

C’est une photo qui a mis le feu aux poudres et qui plonge les internautes dans un abime de perplexité. Une photo de Mark Zuckerberg sur laquelle on aperçoit que l’objectif de sa webcam ainsi que le micro de son ordinateur (un Apple MacBook Pro) sont soigneusement occultés par deux petits morceaux de ruban adhésif. Visiblement, le créateur de Facebook est soucieux de sa vie privée et il a quelques doutes… Il craint probablement que Big Brother n’intercepte ses conversations à son insu.

Zuck parano ?

Alors, Mark Zuckerberg est-il parano ou bien on peut vraiment espionner quelqu’un à travers la webcam de son ordinateur ? Oui, c’est possible ! Techniquement, un pirate peut utiliser votre webcam pour vous regarder et vous écouter à distance lorsque vous êtes connecté à Internet. Attention : pour cela, il faut que votre ordinateur ait été infecté par un logiciel espion, soit, par quelqu’un qui a pu le manipuler directement, soit, parce que vous avez cliqué sur un lien infecté en fréquentant un site dangereux.

 

Avec un peu de chance, vous vous rendrez compte que vous êtes espionné parce que la petite lumière de la webcam va s’allumer mais malheureusement pas toujours. En théorie, le risque existe aussi avec un smartphone, surtout si c’est un Androïd car c’est un système plus ouvert et donc plus vulnérable. Enfin, il y a quelques années, un mini-scandale avait même éclaté à propos des télés connectées équipées elles-aussi de webcams potentiellement piratables.

Espionnage

Faut-il conseiller à tout le monde de prendre les mêmes précautions que Mark Zuckerberg ? Si l’on manipule des secrets d’états ou des données industrielles de première importance, oui. C’est, d’ailleurs, ce que fait le directeur du FBI lui-même, comme il l’a confié récemment. On sait depuis les révélations d'Edward Snowden en 2014 que la NSA et le FBI disposent de logiciels de ce genre pour surveiller les terroristes. Cela dit, si l’on comprend que Zuckerberg, qui préside aux destinées de Facebook et qui évolue dans un univers de geeks, puisse se méfier, il ne faut pas céder à la parano quand on est un "simple mortel". Il n’en reste pas moins que les constructeurs pourraient songer à ce problème et mettre des petits clapets physiques pour occulter les webcams car c’est la seule protection valable contre ce genre d’espionnage.

(Sur cette photo, la webcam et le micro de l'ordinateur de Mark Zuckerberg semblent bien occultés © Facebook)