Nouveau monde, France info

Et si vos objets high-tech se mettaient enfin à vous comprendre ?

Parler de vive voix à ses appareils high-tech devient une réalité.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Un smartphone ou une tablette qui comprend réellement ce que
vous lui dites. Ce sera peut-être une réalité dans les années qui viennent.

Android permet depuis un certain temps de lancer des recherches
sur le Web en prononçant des mots-clés. La nouvelle version de Windows Phone va
plus loin. Elle permet de dicter des SMS et de lancer des applications à la
voix sur son téléphone mobile. On trouve aussi des applications comme Dictation
pour dicter ses messages sur un mobile.

L'industrie high-tech semble obnubilée en ce moment par les
technologies de reconnaissance de la parole.

L'avancée "Siri"

Mais ce qui semble avoir donné un coup de fouet à cette technologie,
c'est l'assistant vocal Siri sur le nouvel iPhone 4S sorti récemment. Outre la
reconnaissance vocale en elle-même, Siri ajoute un élément supplémentaire :
l'intelligence artificielle. Le système ne se contente d'identifier des
mots-clés que l'utilisateur doit connaître à l'avance mais il est en capable de
comprendre des phrases en langage naturel du genre "quel temps fera-t-il demain ? ".

Eric Schmidt lui-même, patron de Google, pourtant concurrent
d'Apple, a reconnu que Siri était une innovation majeure et même "une
menace" pour Google dont les recherches ne sont pas aussi avancées dans ce
domaine.

Des technologies perfectibles

Pourtant, Siri est encore loin d'être parfait. Il reconnaît
mal les accents. Il bogue lorsque qu'il y a du bruit autour. Surtout,
l'intelligence étant située sur des serveurs distants, le système doit se
connecter à Internet à chaque requête. Du coup, c'est lent et cela fonctionne plus
lorsqu'il n'y a pas de réseau.

Malgré ces difficultés, les efforts vont se poursuivre en
matière de reconnaissance de la parole.

Amazon vient de racheter une start up spécialisée, baptisée
Yap, qui pourrait ouvrir la voix à la reconnaissance vocale sur les livres
électroniques.

De son côté, Microsoft proposera à la fin du mois une mise à
jour de sa console Xbox 360 pour jouer à des jeux vidéo avec la voix.

Bref, consoles de jeux, smartphones, tablettes mais aussi GPS
et ordinateurs… La reconnaissance vocale sera peut-être la prochaine rupture
technologique des années à venir.

 

14/11/11

 

Parler de vive voix à
ses appareils high-tech devient une réalité…

 

Un smartphone ou une tablette qui comprend réellement ce que
vous lui dites. Ce sera peut-être une réalité dans les années qui viennent.

 

Android permet depuis un certain temps de lancer des recherches
sur le Web en prononçant des mots-clés. La nouvelle version de Windows Phone va
plus loin. Elle permet de dicter des SMS et de lancer des applications à la
voix sur son téléphone mobile. On trouve aussi des applications comme Dictation
pour dicter ses messages sur un mobile.

 

L'industrie high-tech semble obnubilée en ce moment par les
technologies de reconnaissance de la parole.

 

Mais ce qui semble avoir donné un coup de fouet à cette technologie,
c'est l'assistant vocal Siri sur le nouvel iPhone 4S sorti récemment. Outre la
reconnaissance vocale en elle-même, Siri ajoute un élément supplémentaire :
l'intelligence artificielle. Le système ne se contente d'identifier des
mots-clés que l'utilisateur doit connaître à l'avance mais il est en capable de
comprendre des phrases en langage naturel du genre "quel temps fera-t-il demain ? ".

 

Eric Schmidt lui-même, patron de Google, pourtant concurrent
d'Apple, a reconnu que Siri était une innovation majeure et même "une
menace" pour Google dont les recherches ne sont pas aussi avancées dans ce
domaine.

 

Pourtant, Siri est encore loin d'être parfait. Il reconnaît
mal les accents. Il bogue lorsque qu'il y a du bruit autour. Surtout,
l'intelligence étant située sur des serveurs distants, 

14/11/11

 

Parler de vive voix à
ses appareils high-tech devient une réalité…

 

Un smartphone ou une tablette qui comprend réellement ce que
vous lui dites. Ce sera peut-être une réalité dans les années qui viennent.

 

Android permet depuis un certain temps de lancer des recherches
sur le Web en prononçant des mots-clés. La nouvelle version de Windows Phone va
plus loin. Elle permet de dicter des SMS et de lancer des applications à la
voix sur son téléphone mobile. On trouve aussi des applications comme Dictation
pour dicter ses messages sur un mobile.

 

L'industrie high-tech semble obnubilée en ce moment par les
technologies de reconnaissance de la parole.

 

Mais ce qui semble avoir donné un coup de fouet à cette technologie,
c'est l'assistant vocal Siri sur le nouvel iPhone 4S sorti récemment. Outre la
reconnaissance vocale en elle-même, Siri ajoute un élément supplémentaire :
l'intelligence artificielle. Le système ne se contente d'identifier des
mots-clés que l'utilisateur doit connaître à l'avance mais il est en capable de
comprendre des phrases en langage naturel du genre "quel temps fera-t-il demain ? ".

 

Eric Schmidt lui-même, patron de Google, pourtant concurrent
d'Apple, a reconnu que Siri était une innovation majeure et même "une
menace" pour Google dont les recherches ne sont pas aussi avancées dans ce
domaine.

 

Pourtant, Siri est encore loin d'être parfait. Il reconnaît
mal les accents. Il bogue lorsque qu'il y a du bruit autour. Surtout,
l'intelligence étant située sur des serveurs distants, le système doit se
connecter à Internet à chaque requête. Du coup, c'est lent et cela fonctionne plus
lorsqu'il n'y a pas de réseau.

 

Malgré ces difficultés, les efforts vont se poursuivre en
matière de reconnaissance de la parole.

 

Amazon vient de racheter une start up spécialisée, baptisée
Yap, qui pourrait ouvrir la voix à la reconnaissance vocale sur les livres
électroniques.

 

De son côté, Microsoft proposera à la fin du mois une mise à
jour de sa console Xbox 360 pour jouer à des jeux vidéo avec la voix.

 

Bref, consoles de jeux, smartphones, tablettes mais aussi GPS
et ordinateurs… La reconnaissance vocale sera peut-être la prochaine rupture
technologique des années à venir.

 

le système doit se
connecter à Internet à chaque requête. Du coup, c'est lent et cela fonctionne plus
lorsqu'il n'y a pas de réseau.

 

Malgré ces difficultés, les efforts vont se poursuivre en
matière de reconnaissance de la parole.

 

Amazon vient de racheter une start up spécialisée, baptisée
Yap, qui pourrait ouvrir la voix à la reconnaissance vocale sur les livres
électroniques.

 

De son côté, Microsoft proposera à la fin du mois une mise à
jour de sa console Xbox 360 pour jouer à des jeux vidéo avec la voix.

 

Bref, consoles de jeux, smartphones, tablettes mais aussi GPS
et ordinateurs… La reconnaissance vocale sera peut-être la prochaine rupture
technologique des années à venir.

 

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)