Mon info, France info

Mon info. Le sauna sans huîtres d’Angela Merkel le soir de la chute du Mur

Lorsque le mur de Berlin tombe, la future chancelière allemande était au sauna. Quelques heures plus tard, elle boira sa première bière de l’Ouest.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Angela Merkel, près d\'un segment encore entier du mur de Berlin, lors du 25e anniversaire de la chute du Mur.
Angela Merkel, près d'un segment encore entier du mur de Berlin, lors du 25e anniversaire de la chute du Mur. (ROBERT MLCHAEL / AFP)

Ce soir-là, à Berlin-Est, une jeune femme de 35 ans rentre du travail dans son petit deux-pièces du quartier de Prenzlauer Berg. Elle appelle sa mère, car elle vient d’entendre que les Allemands de l’Est étaient libres de voyager. Elle dit à sa mère qui si le mur finissait par tomber, qui sait, elle l’emmènerait manger des huîtres au Kempinski, un hôtel de luxe de Berlin-Ouest.

Tranquille au sauna

Mais tout est un peu confus. Personne n’y croit vraiment, ce soir-là. Alors, comme tous les jeudis, cette jeune Allemande se rend au sauna. Elle ne va pas changer ses habitudes. Surtout qu’en RDA, c’est presque un aveu de trahison : le mur est en train de tomber et elle, elle va au sauna. Pendant ce temps-là, le mur s’ouvre. Une première brèche. Juste à côté de son appartement. Mais elle, elle est tranquille au sauna. Les bouchons sautent, c’est la fête partout. Les Berlinois passent de l’Est à l’Ouest, et inversement. Il est 22h30, peut-être 23h, et notre jeune allemande rentre chez elle.   Elle voit du monde partout, se diriger vers le point de passage, elle suit la foule, et là, d’un coup, elle qui a grandi à Berlin Est se retrouve à l’Ouest. En sortant du sauna. Elle se retrouve dans un appartement, elle ne connait personne, elle ouvre une cannette de bière. Sa première bière de l’Ouest.

L'année suivante, elle se lance en politique

Cette jeune allemande de 35 ans, elle s’appelle Angela. Angela Merkel. L’année suivante, elle se lance en politique. En 2005, elle est chancelière. Elle l’est toujours, pour célébrer les 30 ans de la chute d’un Mur, un soir où elle était au sauna. Et trente ans plus tard, elle n’a toujours pas amené sa mère manger des huîtres au Kempinski.

Angela Merkel, près d\'un segment encore entier du mur de Berlin, lors du 25e anniversaire de la chute du Mur.
Angela Merkel, près d'un segment encore entier du mur de Berlin, lors du 25e anniversaire de la chute du Mur. (ROBERT MLCHAEL / AFP)