Mômes trotteurs, France info

Mômes trotteurs. Visite du zoo de Vincennes

"Mômes trotteurs" ou quand les enfants jouent les guides touristiques. Ils ont testé cette semaine la visite spéciale Halloween du zoo de Vincennes.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Valentin et Luka
Valentin et Luka (INGRID POHU / RADIO FRANCE)

Squelettes qui pendouillent, citrouilles géantes, toiles d’araignées accrochées à la végétation, "ça fait une ambiance qui nous fait directement penser à Halloween, avec des sortes d’épouvantail. Pour nous Halloween symbolise une journée où on libère ses peurs". Luka et Valentin, 11 ans, ont suivi la visite spéciale Halloween du zoo de Vincennes.

L’idée : observer des animaux qui font habituellement peur et découvrir les différentes croyances, dont ils font l’objet à travers le monde.  

Aux cris des lémuriens, on sursaute !

"Quand on entend ça dans la forêt tropicale, à Madagascar, c’est par forcément très rassurant", confirme la guide. Quant aux chauves-souris vampires, elles existent vraiment. Originaires d’Amérique du sud, elles s’attaquent aux vaches, aux tapirs. "Elles vont faire un petit trou dans la peau, elles lèchent le sang qui perle à la surface et elles en boivent environ une cuillerée à café", précise la spécialiste.

Les lamantins sont un poil inquiétant. Nos deux mômes trotteurs comparent leur tête à "des phoques ou des bouledogues géants. Il y en a un qui ne s’est pas rasé, il est tout poilu !"   Plus loin, Luka et Valentin sont hypnotisés par le jaguar. "On voit qu’il est majestueux et que c’est un animal qui peut être représenté comme un dieu dans certains pays à mon avis", glisse Valentin. 

Luka et valentin observent les chauves-souris
Luka et valentin observent les chauves-souris (INGRID POHU / RADIO FRANCE)

Et sous la serre tropicale, où "l’air devient un peu lourd", Luka et Valentin partent observer de très près des néphiles. Ces grandes araignées de Madagascar ont été spécialement conviées pour Halloween. "Ne sont-elles pas jolies ces araignées ?" demande la guide. Surprise, leur corps est aussi coloré que des bonbons ! "C’est vrai, on dirait qu’elle est peinte et qu’on a rajouté par-dessus sa carapace noire une couche de blanc et de jaune", observe Luka. "Moi je n’ai pas peur, je fais juste attention qu’elle ne tombe pas" ! lance Valentin.

On va essayer de voir l’anaconda, c’est notre serpent préféré ! Et la spécialiste de préciser que chez "certaines tribus amérindiennes en Amazonie, l’anaconda est considéré comme le dieu des Eaux". Il est aussi associé aux arcs-en-ciel. "Quand on voit un arc-en-ciel, en fait pour cette tribu c’est un anaconda qui fait le beau dans le ciel".

Luka et Valentin avec le jaguar
Luka et Valentin avec le jaguar (INGRID POHU / RADIO FRANCE)

Plus tard, nous rejoignons le cabinet de bizarreries zoologiques. Ambiance tamisée, vraiment étrange, Luka se croit dans un Escape Game ! "Observez-les bien, annonce la guide. Ce sont des spécimens qu’on voit rarement et pourtant qui existent encore aujourd’hui".   

"Il y a des animaux vraiment bizarres, comme ce chevreau cyclope, notent Luka et Valentin. On dirait aussi qu’il y a du sang de dragon. En fait, cette visite nous fait voir avec un autre point de vue les animaux", concluent nos deux jeunes visiteurs. "Ça remet en cause nos peurs et on voit que ce ne sont pas vraiment eux les méchants, c’est plus nous, les hommes, qui les faisons disparaître. On a compris qu’ils sont aussi importants que nous dans la nature".

Les visites spéciales Halloween au Zoo de Vincennes durent jusqu’au 4 novembre.

Valentin et Luka
Valentin et Luka (INGRID POHU / RADIO FRANCE)